Jésus Perez

Ligue1/PSG – Montpellier : Jésus Perez « Il nous faut continuer sur notre série »

Publié le : / Par

Jésus Perez, le coach adjoint de Mauricio Pochettino au PSG s’est présenté à la conférence de presse d’avant match face à Montpellier prévu ce vendredi à 21 heures. Il est revenu sur les préparatifs avant la réception de Montpellier et aussi sur l’état de santé de Mauricio Pochettino atteint du Covid-19.

 

Le club de la capitale affronte ce vendredi au Parc des Princes, Montpellier Hérault Sporting Club dans le cadre du match avancé de la 21e journée. Malgré l’absence de leur entraîneur titulaire, l’équipe s’est bien préparée avant cette confrontation.

« On a fait une bonne semaine de travail. Après avoir eu quatre matches en treize jours, c’était le moment de récupérer pour les joueurs qui ont enchaîné comme pour ceux qui étaient blessés. On a pu intensifier la mise en place des idées. On a vraiment bien travaillé. Nous allons avoir une autre semaine de ce type la semaine prochaine. C’est très étrange pour moi, comme pour les autres, de travailler sans Mauricio. Mais il suit tout, y compris les entraînements en direct avec les caméras qui sont autour du terrain. On échange beaucoup. On est comme une famille, on est presque tout le temps ensemble. Contre Montpellier, on le sait, ce ne sera vraiment pas évident. Mais il nous faut continuer sur notre série actuelle, et notamment au Parc des Princes. Notre but est de prendre ces trois points afin de continuer à progresser et garder notre place de leader. Nous sommes focalisés sur nous, et sur ce que nous allons faire dans les trois prochaines semaines » a déclaré le coach adjoint Jésus Perez.

Jésus Perez

Sur l’état de santé de Mauricio Pochettino, Jésus Perez rassure :

« Mauricio est une personne forte et positive, il assure malgré tout ses fonctions depuis chez lui. Ce n’est pas évident mais il contribue encore au suivi des entraînements. Il souffre du coronavirus, nous sommes préoccupés mais il est parfaitement pris en charge. Il a un bon état d’esprit, il y a des contraintes, mais grâce au soutien de tous, il va bien »