Ligue1 (J26) : Nantes et Marseille se séparent dos à dos

Pour le compte de cette 26e journée de Ligue 1 disputée ce samedi à la Beaujoire, le FC Nantes et l’OM se séparent dos à dos sur un score nul d’un but partout. Mené, Dimitri Payet permet à l’OM de ramener le point du nul de son déplacement. Après une première mi-temps famélique, les Canaris […]

Avatar de Justin Agbevo Par 20/02/2021 - 20:27
Payet-lors-de-Nantes-OM

Pour le compte de cette 26e journée de Ligue 1 disputée ce samedi à la Beaujoire, le FC Nantes et l’OM se séparent dos à dos sur un score nul d’un but partout. Mené, Dimitri Payet permet à l’OM de ramener le point du nul de son déplacement.

Après une première mi-temps famélique, les Canaris et les phocéens iront à la pause sur un score nul et blanc. Et pourtant ce ne sont pas des occasions qui ont manqué. À deux reprises, c’est Louza qui tentait sa chance de loin (14e, 35e). Ludovic Blas se montrait également dangereux en entrant à l’intérieur sur son pied gauche pour allumer une frappe, qui passe à gauche du cadre à la 36e minute.

À la reprise, les Phocéens se montrent beaucoup plus dangereux avec quelques incursions offensives qui n’aboutissent pas. Mais les Canaris vont retrouver le chemin des filets à la 50e minute. Sur une grosse erreur de Mandanda, Blas va marquer dans les buts vides. Sonnés, les Phocéens se reprennent peu à peu pour revenir au score. Sur un centre de Nagatomo, Payet remet les pendules à l’heure à la 69e minute avec une reprise de volée. Derrière, l’OM va être réduit à dix dans les arrêts de jeu suite à l’expulsion de Sakaï sur un jeu dangereux. Score à l’arrivée, 1 but partout.

Avec ce point du nul, le FC Nantes se classe à la 18e tandis que l’OM pointe à la 6e place à égalité de points avec Rennes.

 

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: