Ligue1 – Bordeaux : Quand Koscielny envoie des tacles cinglants à ses coéquipiers

Ligue1 – Bordeaux : Quand Koscielny envoie des tacles cinglants à ses coéquipiers

Publié le : / Par

Dans le dur, Bordeaux accueille le FC Metz ce samedi dans le cadre de la 27e journée de la Ligue 1. Présent en conférence de presse d’avant match, le défenseur bordelais, Laurent Koscielny n’a pas manqué l’occasion d’envoyer des tacles cinglants à ses coéquipiers.

La formation des Girondins de Bordeaux est au bord du gouffre. Un malaise profond au sein du groupe serait donc la cause des contre-performances des hommes de Jean-Louis Gasset qui restent sur 5 matchs sans victoire. Connu pour son franc parler, Laurent Koscielny n’est pas allé du dos de la cuillère en conférence de presse d’avant match ce jeudi. Le défenseur français a touché du doigt les problèmes qui minent le club et n’a pas hésité à envoyer des tacles cinglants à ses coéquipiers.

«L’ambiance est moyenne, voire très moyenne, il faut être réaliste, assénait l’ancien Gunner. Certains sont en fin de contrat, et d’autres ont envie de partir, c’est ça la réalité du groupe. Il faut rester avec ceux qui ont envie de se battre et de progresser. Quand tu as autant de joueurs qui ne te donnent pas envie de travailler, progresser, c’est difficile d’avoir des résultats. C’est pour ça que je peux être méchant dans mes paroles.» a déclaré Laurent Koscielny avant d’exprimer une forme de mal-être dans un vestiaire girondins éparpillé au vent et pas très soudé :

«J’ai du mal avec certains joueurs, car pour moi ça passe par le travail. On m’a inculqué des valeurs qui sont importantes dans la vie et dans le foot. Je n’ai pas eu la même éducation. Je ne vais pas être ami avec tout le monde. Si tu veux une belle carrière, tu dois te donner. On ira sur ces trois derniers mois avec des mecs qui ont envie. Si ça impulse c’est comme ça, il faut avancer. Tu essayes d’aider les personnes, s’ils ne veulent pas, tu avances avec ceux qui ont envie tout simplement.»