Ligue Europa

Ligue Europa : Ces finales terminées par des tirs au but

Publié le : / Par

Qu’on les aime ou qu’on les déteste, les tirs au but restent les derniers recours d’une rencontre à élimination directe. Manchester United en a fait les frais ce mercredi lors de la finale de la Ligue Europa perdue face à Villarreal. Retour sur ces finales au dénouement dramaturgique qui ont marqué l’histoire de la compétition.

1984 : Tottenham 1-1 Anderlecht (tot. 2-2, 4-3 t.a.b.)

Les Spurs de Tottenham remportaient en 1984 leur deuxième Coupe de l’UEFA. C’était au terme de deux rencontres aller-retour serrées contre Anderlecht, les vainqueurs en titre. Le déroulement des deux matchs fut similaire, avec l’ouverture du score par les visiteurs en deuxième mi-temps et l’égalisation de l’équipe à domicile en fin de partie. Des scores nuls de 1-1 pour une victoire finale des hommes de Keith Burkinshaw 4-3 aux tirs au but. Ceci grâce à l’arrêt du gardien remplaçant, Tony Parks, sur le tir d’Arnór Gudjohnsen.

1988 : Bayer Leverkusen 3-0 RCD Espanyol (tot. 3-3, 3-2 t.a.b.)

Battu 3-0 à l’aller, l’Espanyol est passé près de l’exploit face au Bayern Leverkusen. Les Espagnols ont refait leur retard (3-3) et ont inscrit le premier tir au but avant de vaciller et perdre les trois tirs suivants. Les Allemands ont été les plus chanceux et se sont imposés finalement 3-2 au terme des tirs au but.

1997 : Inter Milan 1-0 FC Schalke 04 (tot. 1-1, 1-4 t.a.b)

Schalke a tenu bon et a su rattraper le retard d’un but accusé au match aller. Iván Zamorano et Aron Winter manquent leur tir côté Inter. Marc Wilmots, lui, envoie les siens au paradis. « C’était le tir au but le plus important de ma carrière, il a ouvert de nouvelles portes pour Schalke, encore un petit club, à l’époque. Cela a mis le club en lumière, a permis de montrer qu’il existait. », avait déclaré le Belge à l’époque.

2000 : Galatasaray 0-0 Arsenal FC (a.p., 4-1 t.a.b)

La double confrontation de cette finale disputée en 2000 n’a pas permis à Galatasaray et Arsenal de se départager. Des nuls vierges de 0-0 sur l’ensemble des deux matchs. Les tirs au but ont été fatal aux Anglais qui sont passés à côté de cette épreuve de nerf. Côté turc, la réussite était au rendez-vous.

Dernier tireur, Gheorghe Popescu a envoyé Galatasaray au septième ciel ce jour-là. À Copenhague, il devenait le premier club turc à remporter une compétition européenne. « Je ne me souviens que de ma prise d’élan. Après cela, je me rappelle m’être réveillé dans les bras d’une foule en liesse. J’étais tellement heureux d’avoir marqué que j’en ai perdu la mémoire. », avait témoigné Popescu.

2007 : Espanyol 2-2 Sevilla FC (a.p., 1-3 t.a.b.)

L’Espanyol perd une nouvelle finale de Coupe UEFA aux tirs au but. Dans une finale 100% espagnole, ils n’ont pas su tirer leur épingle du jeu perdant à nouveau. Andrés Palop, lui, a eu la main ferme à trois reprises, sur la pelouse de l’Hampden Park, à Glasgow.

Trois tentatives des Catalans bloqués pour donner le titre au FC Séville. « J’étais très nerveux avant cette séance. Mais les tirs au but, c’est une question d’intuition, et de chance. Et elle était de notre côté. », a-t-il déclaré après la victoire andalouse.

2014 : Sevilla FC 0-0 Benfica (a.p., 4-2 t.a.b.)

Deuxième défaite de suite en finale pour le Benfica en UEFA Europa League, et troisième succès pour Séville, grâce à Kévin Gameiro. Après des prolongations sans pouvoir se départager, les deux équipes ont dû recourir à l’épreuve fatidique des tirs au but. Avantage pour les Sévillans qui ont été les plus adroits. Victoire finale 4-2 avec l’attaquant français en dernier tireur.

2021: Villarreal 1-1 Manchester United (a.p, 11-10)

Au bout de la nuit et du suspense, Villarreal a remporté sa première Ligue Europa en battant en finale Manchester United aux tirs au but. Les deux équipes sont restées au coude à coude après 120 minutes de jeu. Gérard Moreno a ouvert le score pour le Sous-Marin Jaune et Edinson Cavani a répondu en égalisant pour les Red Devils.

Place à une séance interminable de tirs au but qui a souri aux Espagnols. Ce sont 22 tirs effectués au total lors de cette séance fatidique. Villarreal en a réussi 11 contre 10 pour les Mancuniens après la dernière tentative loupée de David De Gea. Les Espagnols s’offrent le sacre pour la première fois de leur histoire et pour la 4e fois dans la carrière d’entraîneur d’Unai Emery.