Ligue des champions : l’Ajax et le FC Barcelone deux styles similaires.

Ligue des champions : l’Ajax et le FC Barcelone deux styles similaires.

Publié le : / Par

C’est une grosse performance de ne pas être dominateur mais vainqueur. Lors des demi-finales aller de la League Européenne des Champions,  l’Ajax Amsterdam et le FC Barcelone ont pris une option sur la finale grâce à leur capacité de subir les assauts offensifs de leurs adversaires sans toutefois rompre. Un jeu tiré du cadenacio mais modernisé. Un but pour l’Ajax et trois pour le Barça,  l’Europe s’apprête à vivre une situation similaire à la finale de la Coupe du monde 2014, au Brésil entre les Pays-Bas et l’Espagne, qui aura tenu toutes ses promesses. Le possible duel pour le plus prestigieux titre européen couronnerait le développement de deux clubs que Yohan Cruyff a largement influencés. L’un renaît de ses cendres et l’autre montre toute son envie de glaner un nouveau titre, en C1.

Changement de stratégie 

Cela s’est fait voir, la semaine dernière, avec la titularisation d’Arthuro Vidal. Ernesto Valverde a, en effet, adopté une approche créative. Le Coach barcelonais, avec son système en 4-4-2 avait pour ambition de gagner la bataille physique mise par Liverpool. Ce qui a complètement déstabilisé la force de frappe du club anglais. 

Contrôler le milieu de terrain ne devient plus une priorité, aussi les relances obligatoires du gardien, qui créent des décalages ont été converties en un pressing, juste à la perte du ballon. 

Une petite nuance, côté Néerlandais.

 Ils ont été bousculés par l’intensité des Spurs, mais les Ajacides ont contrôlé le ballon, arrêtant une équipe qui n’avait pas les ressources nécessaires pour sortir sous pression et qui devait vite rendre la balle. Que ce fut dûr, dans ce régistre. La récompense, un but des jeunes. Le Français  Moussa Sissoko apportera plus d’impact physique sans toutefois faire capituler. Les Spurs ont donc contrôlé le milieu de terrain.  Avec cette nouvelle tactique de l’adversaire, il fallait défendre, côté Ajax. Le Barça et l’Ajax, ont su gérer leurs temps de faiblesses et cela pourrait être encore une force pour accéder à la finale. Tout sera on ne peut plus clair, la semaine prochaine.