Ligue des Champions de la CAF : Ndala et le penalty offert à Al Ahly qui va faire jaser

Encore une décision arbitrale qui va faire jaser en Afrique. Bien que la VAR, grande absente lors de la phase de poules, est utilisée en quarts de finale de la Ligue des Champions de la CAF, cela n’a pas empêché d’assister à une décision totalement incompréhensible.

Avatar de Abderrahmen Mahouachi Par 17/04/2022 - 09:28
Ligue des Champions de la CAF : Ndala et le penalty offert à Al Ahly qui va faire jaser

Tous les supporters du Raja Casablanca se demandent encore comment Jean-Jacques Ndala, l’arbitre congolais de leur quart de finale aller contre Al-Ahly, perdu samedi 16 avril au Caire sur le score de deux buts à un, a pu siffler un penalty pour les Cairotes après un quart d’heure de jeu.

Le Raja Casablanca fustige le corps arbitral

Selon les images de la VAR, le ballon touchait le tibia du défenseur plutôt que sa main, mais Jean-Jacques Ndala s’est permis de siffler le penalty pour les locaux, ce qui a suscité la colère des Marocains. Amr El Solaya n’a pas refusé le cadeau et a ouvert le score pour les siens.

Le Raja Casablanca n’a pas été tendre avec l’arbitrage, en partageant notamment une illustration avec le corps arbitral, sur Twitter, avec comme légende « Hommes du match », tout en taguant le compte officiel de la Confédération Africaine de Football. En attendant une explication de la CAF, les deux équipes se retrouvent vendredi 22 avril au Complexe Mohamed V de Casablanca pour la manche retour.

 

LIRE AUSSI:   Barrages Mondial 2022 / Algérie -Cameroun : La CAF prend une décision surprenante 
Avatar de Abderrahmen Mahouachi
Journaliste et rédacteur sportif depuis 2013, je partage ma passion avec les fans du sport, spécialement les fans du football africain. Spécialiste du football africain, notamment maghrébin, je suis notamment un fan du football italien et un grand supporters de la Juventus.
Nos recommandations: