Raymond Domenech

Ligue 1 – Nantes : Raymond Domenech : « Je ne me sens pas désarmé »

Publié le : / Par

L’entraîneur du FC Nantes, Raymond Domenech, a concédé un énième revers avec sa troupe dimanche dernier à domicile face à l’AS Monaco (1-2). Malgré cette situation, l’ancien sélectionneur des Bleus ne pense pas que ses joueurs soient en-deçà de ce qu’il leur demande. Il reste optimiste quant à l’amélioration des résultats très bientôt.

En conférence de presse d’après match perdu contre Monaco (1-2), il est revenu sur la situation délicate que traverse son club et estime qu’il n’est pas du tout désarmé :

« J’ai mis dans le match d’aujourd’hui plus d’énergie, plus d’envie. Avant ce but avant la mi-temps, j’allais dire aux joueurs à la pause que j’étais content de cette équipe, qui avait été solide et qui n’avait rien lâché face à une très belle équipe de Monaco qu’on avait réussi à tenir. Je ne me sens pas désarmé, cette équipe a des ressources, des possibilités, à un moment, cela va venir mais ce n’est pas une autoroute qui se présente, plutôt l’Alpe d’Huez. Ce but a pollué la seconde mi-temps car pour revenir dans le match, on est allé en ordre dispersé. Il fallait garder ce qu’on avait mis en première mi-temps, a déclaré Raymond Domenech, avant d’ajouter en guise d’assurance : « On va y arriver ».

Plus loin, il a voulu donner plus d’explications sur l’expulsion de Nicolas Pallois. « Il était en train de contester encore, cela n’avait pas de sens, c’est idiot. Il avait raison, il n’y avait pas faute, mais il faut savoir garder son énergie, ses nerfs. Je vis dans le vestiaire, les joueurs sont rentrés remontés, ils ont senti, malgré nos difficultés, de l’énergie. Je n’ai pas vu d’abattement mais de la révolte. Ce club a besoin de sérénité, de retrouver de la confiance. Si moi je ne l’ai pas, qui va l’avoir ? Et on va y arriver. Cela ne sert à rien de se lamenter maintenant, il faut se battre », a laissé entendre l’ancien sélectionneur des Bleus.