Ligue 1 Mobilis (11éme journée)/JS Kabylie 1 – 0 MC Oran/Les Kabyles ne perdent plus à Tizi-Ouzou

Une victoire qui aurait été plus ample que ce but sur penalty réussi par Harrag à la 30 mn suite à une faute sur Bessaha par le gardien Soufi qui n’avait d’autres choix que de sécher l’attaquant kabyle qui s’est présenté devant lui. En effet, les Kabyles qui avaient dominé cette équipe du MCO des […]

Avatar de Rachid Hammoutène (Tizi-Ouzou) Par 02/01/2022 - 19:07
Ligue 1 Mobilis (11éme journée)/JS Kabylie 1 – 0 MC Oran/Les Kabyles ne perdent plus à Tizi-Ouzou JS Kabylie - crédit photo : icon sport

Une victoire qui aurait été plus ample que ce but sur penalty réussi par Harrag à la 30 mn suite à une faute sur Bessaha par le gardien Soufi qui n’avait d’autres choix que de sécher l’attaquant kabyle qui s’est présenté devant lui. En effet, les Kabyles qui avaient dominé cette équipe du MCO des pieds à la tête ont une nouvelle fois pêché par excès de précipitation où dans le dernier geste. Les occasions qui se sont présentées à eux étaient incalculables. Mais à trop rater, ils ont failli se faire surprendre par une équipe du MCO qui n’était que l’ombre d’elle-même. Et surtout vivre le scénario du RCArbaa.

Une équipe du MCO qui s’était présentée à Tizi-Ouzou sans son coach attitré Bouakaz qui était souffrant et gardé en observation au CHU d’Oran mais aux dernières nouvelles, il se sent mieux.
Pour revenir à la rencontre, les Kabyles ont dès l’entame de la partie pris le match à leur compte en assiégeant le camp oranais qui n’a dû son salut qu’à la vista de son gardien mais aussi à la précipitation des attaquants locaux. En somme, la JSK ont assuré l’essentiel à savoir les 3 points de la victoire la troisième at-home mais surtout ils ne perdent plus et se trouvent dans une courbe ascendante en attendant le véritable match test de vendredi prochain qui l’attend lors de la prochaine journée face au leader le CRB chez lui.
Pour l’heure, les Kabyles savourent cette nouvelle victoire qui leur permet de gagner trois places au classement alors que le MCO continue à broyer son pain noir en filant droit vers les abysses du classement pour être dans la peau d’un relégable.

Avatar de Rachid Hammoutène (Tizi-Ouzou)
Carrière journalistique entamée en 1984 à l’hebdomadaire sportif El Hadef jusqu’à sa disparition en 1992. Actuellement au quotidien national « Horizons » depuis 1990 à ce jour. J’ai eu à collaborer au bihebdomadaire sportif « Olympic » et au quotidien El Watan de 1999 à 2014.
Nos recommandations: