Ligue 1 française :  Calendrier infernal pour les clubs et les joueurs

Ligue 1 française : Calendrier infernal pour les clubs et les joueurs

Publié le : / Par
C’est dans un sprint incommensurable que la Ligue 1 française amorce la fin de l’année 2020. Les clubs n’en peuvent plus et ce rythme infernal doit s’arrêter à un moment donné.
La Ligue 1 française est à bout de souffle. Entre course effrénée et blessures répétitives, la plupart des clubs européens sont dans un épuisement général. La saison 2019-2020 et celle qui suit actuellement ont été régies par la pandémie du coronavirus. Le corps des joueurs est fatigué, leur mental usé et l’infirmerie est bondée de joueurs clés que les supporters veulent voir sur le terrain. On se croirait au Boxing day comme en Angleterre mais là  c’est pire. Si Chelsea a aussi perdu son latéral gauche Chiwell hier soir, sur blessure à la cheville, lors de la 14ème journée de la Premier League, le coach du champion de France tient sa tête entre ses deux mains. Thomas Tuchel tente tout pour le tout et aura été prophète sur les conséquences de ce rythme infernal. Difficile de ne pas penser au match contre Strasbourg.
« On joue trop. Je l’avais dit à plusieurs reprises. On va tuer les joueurs. Voilà c’est la réalité », s’inquiète l’entraîneur allemand devant les micros de CANAL+, avant de se  plancher sur le match à venir du PSG en championnat.
« On n’a pas deux jours pour préparer Strasbourg parce qu’on va arriver à 3 ou 4 heures du matin et on va encore manquer de sommeil et de temps de récupération. Et voilà, il faudra trouver 11 titulaires… C’est trop ».
Ce témoignage est bien soutenu par celui de Christophe Galtier.
« On tire trop sur la langue, les équipes sont au bout du rouleau, il y a beaucoup de blessures dans les équipes européennes », ajoute l’entraîneur de Lille.
Les joueurs de la Ligue 1, quant à eux, ne parlent pas d’une nouvelle saison. Les témoignages sont légions.
« Toutes les équipes puisent trop dans leurs réserves. C’est la première saison où pratiquement on joue tous les 4 jours et surtout la trêve pour certains internationaux », estime pour sa part, Bouba Camara (Marseille).
« C’est une saison à part, il y a beaucoup de matchs et on enchaîne tout de suite la saison avec une compétition intense », corrobore le défenseur brésilien et capitaine du PSG bien imité par son coéquipier Kylian Mbappé.
« Dans mon esprit, et nous sommes plusieurs à le ressentir, ce n’est pas une nouvelle saison. Pour moi, on est au 60e match de la saison », déplore le champion du monde français qui verra son club privé de 9 joueurs, lui y compris sauf s’il se remet de ses pépins physiques, avant Strasbourg.
Il est prévu une dizaine de jours, après le dernier match de l’année 2020, pour au moins recharger les batteries. Le retour étant annoncé sur le 6 janvier 2021.