JS Kabylie - MC Alger

Ligue 1 Algérie: JS Kabylie – MC Alger, un clasico, qui ne vous laisse jamais indifférent

Publié le : / Par

Quelle que soit la situation des deux clubs, quelle que soit la phase qu’ils traversent, le clasico du championnat national algérien JSK-MCA ne laisse personne indifférent. Il a de tout temps suscité enthousiasme et passion dans les deux camps. D’ailleurs, le coach de la JSK Denis Lavagne le sait que trop bien, après avoir vécu son premier clasico au mois de février dernier avec à la clé une victoire de 2-1 au stade du 05 juillet. « Je sais qu’en Algérie, ce clasico revêt d’un cachet particulier pour les deux équipes et que la rencontre s’annonce difficile. Mais cela reste un match de football que l’on doit jouer. Et surtout le jouer comme on sait le faire sans peur et avec beaucoup de concentration » dira-t-il. Il reste que pour lui, « l’objectif est que l’enjeu ne doit pas déteindre sur le jeu ».

Mais le Français sait bien en philosophe averti qu’un match n’est jamais joué à l’avance « chaque match à ses vérités et aucun ne ressemble à un autre tant dans le contenu que dans le contenant ». Ceci pour dire qu’il y a lieu d’éviter de penser à la victoire du match aller. Et ce même, s’il aimerait voir ses joueurs « jouer leur jeu et imposer leur football pour rester dans cette bonne dynamique dans les grands matchs qu’ils ont réalisés».

Toutefois, il ne manquera pas d’afficher deux appréhensions. La première est le terrain de Tizi-Ouzou qui ne semble plus convenir à son équipe pour avoir perdu un total de 20 points à domicile. La seconde est dans la fraîcheur physique qui pourrait manquer à ses joueurs avec ce rythme infernal qui leur est imposé. Une victoire face au MCA les boostera mentalement surtout pour affronter les prochaines rencontres.

Pour la petite histoire, ce mardi sera le 115ème clasico qui a marqué le parcours des deux équipes depuis qu’elles s’affrontent depuis 1963 avec trois intermèdes.  Du temps où la JSK n’était pas encore au sein de l’élite (1966 à 1969) et ces rétrogradations du MCA en ligue deux par deux fois (1985/1986) et 2002/2003). Sur les 114 derbies, 102 l’ont été en championnat depuis la division d’honneur à l’élite.

Le reste étant des matchs de coupe. Sur les 102 confrontations disputées jusque-là, la JSK en a gagné 35 victoires contre 28 pour son rival   et fait 39 nuls. Les deux attaques ont marqué au cours de ces 102 rencontres 247 buts dont 138 pour la JSK et 110 pour le MCA. Le premier des 102 matches, en championnat, s’est joué le 20 janvier 1963 au stade Oukil Ramdane de Tizi-Ouzou et s’est terminé sur un score blanc (0-0).

Le but le plus rapide dans l’histoire du clasico reste celui de l’attaquant de la JSK Nacer Bouiche   en 1987 qui a ouvert la marque dès la 1ère minute de jeu au stade du 1° novembre avant que Sebbar n’égalise à la 57’mn score final (1-1). Sur les 248 buts inscrits, cinq (05) l’ont été contre leur camp (CSC). Les cinq par les joueurs du MCA Cheikh, Zemmour, Lazizi, Fatahine et Galoul qui ont trompé leur gardien ce jour-là. Alors que du côté de la JSK seul Ali Rial avait trompé son portier mais il le fut en finale de la coupe d’Algérie en 2014 où il a été l’auteur des deux réalisations du match qui s’est soldé sur le score de 1-1 avant que le MCA ne lève le trophée aux penalties (5-4).