Ligue 1 Algérie (27ème journée): Le CABBA et l’USMBA s’accrochent

En battant respectivement l’ASO Chlef et l’US Biskra par la plus petite des marges, le CA Bordj-Bou-Arreridj et l’USM Bel-Abbès s’accrochent au mince espoir de survie. Le CA Bordj-Bou-Arreridj ne veut pas mourir. Après une phase aller catastrophique avec cinq points seulement au compteur, le CABBA atteint les 20 points après sa victoire ce samedi […]

Avatar de Merzak Tigrine Par 26/06/2021 - 20:26
usmba

En battant respectivement l’ASO Chlef et l’US Biskra par la plus petite des marges, le CA Bordj-Bou-Arreridj et l’USM Bel-Abbès s’accrochent au mince espoir de survie.

Le CA Bordj-Bou-Arreridj ne veut pas mourir. Après une phase aller catastrophique avec cinq points seulement au compteur, le CABBA atteint les 20 points après sa victoire ce samedi contre l’ASO Chlef et se met à espérer à se maintenir parmi l’élite. L’USM Bel-Abbès ravive elle aussi ses chances de maintien en prenant le meilleur sur l’US Biskra (1-0).

Même si les chances sont minimes, l’espoir demeure pour ces deux clubs. L’Olympique de Médéa se met définitivement à l’abri en battant (1-0) l’AS Ain-M’lila. Une courte, mais précieuse victoire pour l’OM, qui améliore son classement pour éviter toute surprise désagréable.

Les résultats:
O. Médéa 1 – 0 AS Ain-M’lila
CA Bordj-Bou-Arreridj 1 – 0 ASO Chlef
USM Bel-Abbès 1 – 0 US Biskra

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar de Merzak Tigrine
Juriste de formation (licence en droit) et études en interprétariat (français-allemand-arabe). Journaliste (27 ans) au quotidien algérien Liberté. Couverture de trois jeux olympiques (Atlanta 1996, Athènes 2004 et Pékin 2008), et championnat du monde d'athlétisme (Edmonton 2001), jeux africains Harare 1995.
Nos recommandations: