Liga ( 7 j )  : Barça 1– Real 3: Le Real plus fort que le Barça de Koeman

Liga ( 7 j ) : Barça 1– Real 3: Le Real plus fort que le Barça de Koeman

Publié le : / Par
Fc Barcelone  : Ansu Fati ( 8′)
Real de Madrid : Federico Valverde ( 5′ )
                        Sergio Ramos ( 60 ‘) P
                        Luka Modric ( 90 ‘)

Sans être vraiment dominateur mais avec un esprit conquérant, le Real Madrid a battu le FC Barcelone (1-3) lors de la 7è journée de la Liga au Camp Nou ce samedi 24 octobre 2020.

Ouf de soulagement pour Zidane

Les choses sont allées très vite dans ce 245è Clasico de l’histoire. Alors que le Barça commençait à imposer son rythme à la rencontre, il sera cueilli à froid sur la première attaque du Real. Bien lancé par Benzema dans le dos de la défense, Valverde croise parfaitement une frappe du droit qui ne laisse aucune chance à Neto (0-1 ; 5è). Sonnés, le Barça sonne la révolte. Parfaitement servi par Messi sur la gauche de la défense madrilène, Jordi Alba délivre un caviar de passe à Fati qui ne tremble pas face à Courtois (1-1 ; 9è). Devenant ainsi le plus jeune buteur de l’histoire du Clàsico. L’intensité est folle dans ce début de match. Après avoir encaissé, les portiers des deux équipes se signalent. Courtois en premier, le gardien argentin du Real empêche Messi de marquer alors que celui-ci avait effacé Ramos d’un crochet (24è). Dans la foulée, Neto réalise une parade sur une reprise du numéro 9 madrilène mis en échec après un retrait de Kroos (25è). De belles séquences offensives à mettre à l’actif des deux équipes. Égalité au score à la pause mais le Real menait à la possession avec 58% contre 42% pour le Barça.

Contrairement à la première période, la deuxième mi-temps a débuté timidement. Si les meilleures opportunités sont à l’actif des barcelonais avec Ansu Fati (52è) et Coutinho (54è), c’est bien les madrilènes qui reprendront l’avantage. L’arbitre de la rencontre, Luis Munuera accorde un penalty au Real après avoir consulté la VAR. Lenglet coupable d’un tirage de maillot sur Ramos. Le capitaine madrilène ajuste Neto en puissance ras-de-terre, son 99è but avec le Real (1-2 ; 63è). Le Barça semble sonner par ce deuxième but encaissé. Les barcelonais restent en vie sur une double parade de Neto face à Kroos (85è) et Ramos (86è). Mais pas pour longtemps. La faute à un Lucas Modric qui se joue Neto avant de conclure de l’extérieur du pied, sa spéciale (1-3 ; 90è). Les Merengues reprennent les commandes du classement en Liga quand les Blaugrana pointe à la 10è place.