Les meilleurs buteurs de l’histoire du CHAN : Ayoub El Kaabi loin devant

Les meilleurs buteurs de l’histoire du CHAN : Ayoub El Kaabi loin devant

Publié le : / Par
A l’instar de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN), créé en 2009, s’inscrit désormais comme une compétition sur laquelle les amoureux du ballon rond peuvent compter pour prendre du plaisir, tant les attaquants font parler la poudre. Plusieurs attaquants depuis sa création se sont illustrés terminant même meilleur buteur de la compétition. 10 buteurs se sont démarqués mais le plus surprenant demeure le marocain Ayoub El Kaabi.
2018 restera sûrement une édition marquante dans l’histoire du CHAN. En effet, l’attaquant marocain Ayoub El Kaabi qui remporte le tournoi avec sa sélection termine meilleur joueur et meilleur buteur avec 9 réalisations. Une performance en terme de but jamais encore réalisée dans l’histoire du CHAN. Mais la troisième du genre en tant que meilleur joueur et meilleur buteur du tournoi. Ce qui lui a valu d’être  convoqué pour la première fois le 23 mars 2018 avec la sélection A du Maroc. 2018 a été l’année de tous les aboutissements pour le marocain. Il a terminé meilleur joueur  avec son club le RS Berkane.
Deux outsiders se signalent.
Lors de la première édition du CHAN en 2009 on a  déjà une première sensation lors du match d’ouverture. La Côte d’Ivoire pays hôte s’est fait surprendre par l’équipe Zambienne sur un score lourd  de 3-0. Le buteur de cette rencontre n’était rien d’autre que l’attaquant du FC  Zanaco a cette époque Given Singuluma. Il signe un triplé lors de ce match et sera récompensé plus tard comme meilleur buteur du tournoi avec 5 réalisations. Un autre outsider se signalera avec les Bafana-Bafana en 2014. Le sud-africain Bernard Parker se montre en inscrivant 4 buts en 3 matchs de compétition. N’ayant pas dépassé la phase de poule avec sa sélection de l’Afrique-du-Sud, l’attaquant des Kaizers Chiefs a pu permettre à son pays, pays organisateur d’engranger au moins un trophée.
2011 et 2016, l’année des attaquants
Si lors des éditions 2009, 2014 et 2018, le CHAN a enregistré des uniques buteurs, celles de 2011 et 2016 ont été vraiment rudes. En effet, La deuxième édition en 2011 verra 5  artificiers se signaler. Zouhaier Dhaouadi (Tunisie), Slama Kasdaoui (Tunisie), El Arbi Hillel Soudani (Algérie), Myron Shongwe (Afrique du Sud), Mudathir El Tahir (Soudan) ont tous inscrit 3 buts chacun. Une édition où la bataille pour le titre de meilleur buteur a été véritablement rude entre les attaquants. 2016 par contre a voulu ressembler à la copie-conforme de 2011. 3 attaquants se sont illustrés avec 4 réalisations lors de cette édition au Rwanda. Meschack Elia (RD Congo), Chison Chikatara (Nigeria ) et Ahmed Akaichi (Tunisie) ont terminé à égalité en termes de nombre de buts inscrits. Mais c’est l’international congolais Meschack Elia qui a remporté la palme. Car sa sélection la RD Congo a été sacré vainqueur du tournoi.
2021 sera-t-elle l’année de belles surprises comme l’édition 2018 ? La star du CHAN Ayoub El Kaabi sera-t-il détrôné ? Autant de questions auxquelles il est difficile de répondre maintenant. Mais à partir du 16 janvier jusqu’au 07 février on le saura.