Les Étalons accrochés, les Grues chutent

Les Étalons accrochés, les Grues chutent

Publié le : / Par

Tout est encore jouable dans le Groupe B. À l’issue de la 4è journée des qualifications à la CAN 2022, le Burkina Faso a été tenu en échec par le Malawi (0-0) tandis que l’Ouganda a été battu par le Soudan du Sud (1-0) ce lundi 16 novembre 2020.

Les Étalons à l’arrêt

Après deux succès de rang, le Burkina Faso a été stoppé. Les Étalons devront encore patienter pour fêter leur qualification à la CAN 2022. Lassina Traoré, auteur d’un doublé lors du match de la 3è journée au 4 août, a été muet cette fois. Lui et les siens ont été contraints au nul par le Malawi au Kamuzu Stadium à Blantyre. Ce partage de points permet aux éléments de Kamou Malo de garder tout de même la tête du groupe B avec 8 points. Le Malawi, lui, pointe désormais à la 3è place et se positionne comme un véritable outsider dans ce groupe B.

Les Grues mis en difficulté

Si la première place devrait logiquement revenir au Burkina Faso, l’incertitude planera longtemps sur cette seconde place. Puisque l’Ouganda est tombé face au Soudan du Sud. Loin de leur installation, le soudanais, accueillaient l’Ouganda à Nairobi au Nyayo National stadium. Sachant qu’ils n’avaient pas droit à l’erreur, les hommes de Cyprian-Besong Ashu ont joué crânement leur chance. Conscient de l’enjeu, ils seront récompensés d’un penalty, transformé par Titto Okello (35è). Déchus à Nairobi et toujours dauphins avec 7 points, Denis Onyango et ses coéquipiers voient revenir le Sud Soudan à grandes enjambées au classement après cette défaite.

Ce match électrique s’est terminé avec un carton rouge de chaque côté. Les Grues ont été pénalisés par la sortie de Khalid Aucho (33è) quand les soudanais ont été réduits à 10 après l’expulsion de Asad Musa (83è). Les deux prochaines journées s’annoncent palpitantes dans ce groupe B en mars 2021.