LE PRÉSIDENT DU CIO A REÇU LES GARANTIES DU SÉNÉGAL : PAPA MASSATA DIACK SE TIENDRA « à la disposition de la justice française »

LE PRÉSIDENT DU CIO A REÇU LES GARANTIES DU SÉNÉGAL : PAPA MASSATA DIACK SE TIENDRA « à la disposition de la justice française »

Publié le : / Par

Papa Massata Diack ou PMD, fils de l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) Lamine Diack, est suspecté d’être un maillon clé d’un pacte de corruption, qui vaut à son père d’être mis plusieurs fois en examen en France. 

Installé à Dakar, MPD n’a jamais répondu à la justice française. 

« Je suis en contact avec Sebastian Coe (actuel président de l’IAAF, ndlr). Nous avons demandé au Sénégal il y a déjà longtemps d’apporter son aide dans l’enquête », a déclaré M. Bach lors d’une conférence de presse à l’issue de la 133e session du CIO.

Lors de cette session, le Sénégal a obtenu l’organisation des jeux Olympiques de la Jeunesse 2022, en présence du président sénégalais Macky Sall.

« Nous avons reçu des assurances du Sénégal il y a plusieurs mois que si les autorités françaises veulent entendre Papa Massata Diack, elles peuvent venir au Sénégal et alors il sera à la disposition des autorités françaises », a ajouté M. Bach.

Interdit de quitter la France, Lamine Diack est ainsi menacé par un nouveau front judiciaire, grâce à la coopération de l’IAAF, présidée par le Britannique Sebastian Coe, qui a livré à la justice ses contrats de sponsoring signés de 2008 à 2015. Le consultant Papa Massata Diack y jouait les premiers rôles.