Amar Brahmia

Le PCA du MC Alger, Amar Brahmia: « Le Mouloudia d’Alger a officiellement demandé le stade de Douera »

Publié le : / Par

Dans une conférence de presse ce mercredi, le président du conseil d’administration du MC Alger, Amar Brahmia, a fait un point de situation sur la situation difficile que vit le club. Il a confirmé au passage que le MCA a officiellement demandé à être domicilié au nouveau stade de Douera, en cours de construction.

Amar Brahmia a tenu d’emblée à effacer des esprits l’idée que le Mouloudia est le club le plus riche et qui dispose de grands moyens, car il est la propriété de la société pétrolière Sonatrach. « Non, le Mouloudia n’est pas riche et ne bénéficie pas de moyens énormes comme vous le croyez », affirme le président du conseil d’administration du MC Alger.

Pis, il a reconnu que son prédécesseur, Amar Elmas; a eu des difficultés à gérer car le budget a été drastiquement réduit. « Le club n’a bénéficié que de 20 milliards de centimes cette saison, contrairement aux années précédentes », a révélé Amar Brahmia, qui a ajouté: « nous gérons avec les moyens de bord en attendant des jours meilleurs ». Interrogé sur l’affaire des joueurs sanctionnés suite à la diffusion de la vidéo du night-club, il a indiqué que les sanctions ont été revues à la baisse suite aux recours introduits par les joueurs en question, tout en regrettant l’agression dont ils ont fait l’objet. Amar Brahmia a annoncé que les travaux du centre de formation et de préparation du MCA à Zéralda ont déjà débuté avec le terrassement du sol et qu’un suivi minutieux sera assuré pour éviter tout retard. Il a évoqué la possibilité d’une extension du projet avec des installations annexes, dont une salle couverte et u ne petite piscine pour les entrainements.
Quant à la domiciliation du Mouloudia d’Alger, le doyen des clubs algériens, qui fêtera son centenaire cet été, le président du conseil d’administration du club, a regretté cette situation tout en assurant qu’une demande officielle pour la domiciliation du MCA au nouveau stade de Douera, actuellement en construction et dont l’avancée des travaux est estimé à environ 70%. « Nous ne voulons pas aller au stade de Baraki, que nous laissons pour les clubs d’Alger est, comme l’USM El-Harrach, le NA Hussein-Dey ou le CR Belouizdad. Nous ne pouvons plus continuer au stade du 5 juillet, qui est le temple du sport algérien, alors nous sollicitons officiellement les autorités compétentes pour bénéficier des installations du nouveau stade de Douera », a déclaré Amara Brahmia. A propos des festivités du centenaire du club, il a souligné qu’un programme a été élaboré et qu’il est en cours de validation pour célébrer dignement les cent ans du Mouloudia d’Alger.