Le MC Alger sommé de payer une forte somme au camerounais Wankewai Rooney

Pour avoir rompu unilatéralement son contrat, la direction du Mouloudia d’Alger a été sommée de verser 5 milliards et demi au Camerounais Wankewai Rooney, sous peine de se voir privé de trois période mercato. La fédération internationale de football association (FIFA) a donné gain de cause à l’attaquant camerounais Wankewai Rooney du MC Alger pour […]

Avatar photo Par 06/04/2021 - 17:48
Le MC Alger sommé de payer une forte somme au camerounais Wankewai Rooney

Pour avoir rompu unilatéralement son contrat, la direction du Mouloudia d’Alger a été sommée de verser 5 milliards et demi au Camerounais Wankewai Rooney, sous peine de se voir privé de trois période mercato.

La fédération internationale de football association (FIFA) a donné gain de cause à l’attaquant camerounais Wankewai Rooney du MC Alger pour rupture unilatérale de contrat. Le Mouloudia doit verser dans un délai de quarante-cinq jours un montant de 5 milliards 545 millions de centimes au Camerounais, faute de quoi le club sera privé de recrutement durant trois mercatos consécutifs. Pour rappel, l’administration du MCA avait libéré de façon unilatérale Wankewai Rooney en début de saison.

Par ailleurs, le même joueur avait également, il y a quelques jours, obtenu gain de cause auprès de la FIFA dans l’affaire l’opposant à l’AS Ain-M’lila, club où il avait été prêté la saison écoulée par le MCA. L’ASAM doit verser à Wankewai Rooney 900 millions de centimes sous peine d’être privé de recrutement durant deux mercatos.

 

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar photo
Bachelier, actuellement étudiant en sciences de la communication et ressources humaines. Rédacteur à AFU depuis décembre 2020.
Nos recommandations: