Le conseil d’administration de l’Étoile du Congo, seul organe de direction et de gestion

Le conseil d’administration de l’Étoile du Congo, seul organe de direction et de gestion

Publié le : / Par
L’Étoile du Congo revient aux fondamentaux. Le club étoiliste sera de nouveau gérer par le conseil d’administration à qui l’Assemblée Générale constitutive a délégué pleins pouvoirs.
 
En assemblée générale constitutive dimanche dernier, les membres de l’Étoile du Congo ont donné plein pouvoir à leur conseil d’administration pour gérer les activités du club. Il ne reste qu’à trouver un président pour ce conseil d’administration. L’Association sportive Étoile du Congo revient donc à ses fondamentaux en désignant Didier Potard Mohoussa comme vice-président. Avec le comité des sages du club, il va travailler pour confier les tâches de président de l’Étoile du Congo à une personne  » active et disponible « , à en croire Adiac-Congo.
 
« Si je suis ici c’est à défaut de rien. On a cherché depuis deux ans. Le général  Ngouélondélé était à la recherche de ce que hier on appelait le preneur. On en a pas eu…  L’Étoile du Congo est l’équipe la plus riche de ce pays mais la plus pauvre pourquoi ? C’est parce que nous ne nous aimons pas. On excite les gens de l’extérieur pour qu’on s’entretue… », a déclaré Didier Potard Mohoussa après son élection, au journal local. 
 
Très bientôt, un bureau exécutif sera mis en place et il faut le concours de tous les acteurs de club emblématique.
 
« Je sollicite des présidents actuels des sections, qu’ils s’arrangent à nous envoyer les propositions définitives pour que nous prenons des décisions par rapport aux nouveaux statuts. Ce sont eux qui ont la mission d’animer et nous ne sommes que les coordonnateurs de ces sections. Je suis prêt à travailler avec qui veut revenir et occuper un poste au club. On va conjuguer des efforts pour aider l’Étoile du Congo. La gestion d’une équipe dépend des hommes. Qui dit équipe, dit tout un ensemble… J’aurai souhaité que vous transmettez le message à ceux qui ne sont pas venus que nous sommes un. S’ils veulent revenir, ils sont dans leurs droits et devoirs de le faire. Nous devions enterrer la hache de guerre. », a souhaité Didier Potard Mohoussa.
 
Sur décision de la Fédération Congolaise de Football (FECOFOOT), l’Étoile du Congo va participer aux tours préliminaires de la Coupe CAF, pour s’être classée 2e avant l’apparition de la pandémie du coronavirus. Le club congolais est en train de se placer sur orbite de croissance et de développement puisque l’objectif est de jouer les phases de groupes de la competition africaine.