LDC – UEFA (Olympiakos – OM): Un duel olympien aux couleurs africaines

LDC – UEFA (Olympiakos – OM): Un duel olympien aux couleurs africaines

Publié le : / Par

La première journée de la Ligue des Champions européenne continue ce mercredi 21 octobre 2020. Au menu, l’Olympique de Marseille fait son entrée en lice sur la pelouse de l’Olympiakos. Cette rencontre va mettre en évidence plusieurs joueurs africains, à l’instar de Youssef El Arabi, Ousseynou Ba, et bien d’autres.

Le duel olympien se joue visiblement entre les deux maillons faibles du groupe C, composé du FC Porto et de Manchester City. L’Olympiakos et l’Olympique de Marseille ont donc intérêt à prendre des points ce soir pour se donner une bonne cote avant de croiser le chemin de l’un des deux gros. Pour ce faire, l’une ou l’autre de ces formations va pouvoir compter sur l’apport des joueurs africains que regorge son groupe. Le club grec est celui qui en aura le plus besoin puisqu’il en compte sept, tandis que le club français ne possède que deux footballeurs africains dans ses rangs.

El Arabi, l’arme secrète du club piréen

Pour ce match d’entrée en lice, l’Olympiakos a de quoi mettre en danger la défense marseillaise. Le club du Pirée peut compter sur son homme fort du moment, le marocain Youssef El Arabi qui est l’actuel goleador du groupe. Le Lion de l’Atlas a flanqué cinq buts cette saison, soit 50% du rendement total de son équipe en championnat. Le joueur est en forme et l’a confirmé par son triplé lors de la précédente journée de la Super League grecque. Même si le niveau de compétition n’est pas égal ou comparable, il faut reconnaître les qualités du joueur marocain qui peuvent être décisives pour son club. Youssef El Arabi a une qualité de finition remarquable qui le place au rang de menace pour ses adversaires, dans les derniers mètres. Il est capable d’évoluer en tant qu’avant-centre, mais aussi sur le côté et peut être bon dribbleur quand il le faut. Aux côtés des faiseurs de roi tels que Mathieu Valbuena et Yann M’vila, El Arabi peut faire parler la poudre ce soir, face à l’OM. On retrouve avec lui, un autre attaquant africain, l’égyptien Ahmed Hassan. Avec moins de temps de jeu, le joueur de 27 ans compte quatre apparitions. Malgré cela, il a su garder la tête haute pour parvenir à inscrire son premier but de la saison lors de la précédente journée de championnat, face à Atromitos Athens. Il a marqué le premier but du match, avant le triplé de son coéquipier marocain. Ahmed Hassan pourrait bénéficier de quelques minutes, pour le compte de la soirée européenne qui oppose son club à l’Olympique de Marseille.

Ba, pour sauver les meubles en défense

Ousseynou Ba sera sans doute l’un des premiers atouts de l’Olympiakos derrière. Le défenseur sénégalais de 24 ans porte bien son statut de titulaire au sein de l’effectif. Il réalise un bon début de saison et doit pouvoir figurer dans le 11 de départ de Pedro Martins. En trois matchs disputés sur les quatre de l’Olympiakos en championnat, Ba a su mettre au profit ses aptitudes. En sa présence le club n’a encaissé qu’un seul but. Mais le vrai test commence pour lui ce soir, dans un match ou l’erreur n’est pas permise. Il a été solide jusque-là et tient désormais une bonne occasion de confirmer, face à des férus tels que Florian Thauvin ou Dimitri Payet. Mais à ses côtés, on retrouve son compatriote Abou Cissé, qui a moins de chances d’être aligné ce soir. Avec une titularisation en une apparition depuis le début de la saison, le sénégalais de 25 ans est loin de représenter une priorité dans les plans de jeu du technicien portugais et va progressivement faire son intégration. C’est la même situation pour le latéral droit tunisien, Mohamed Dräger. Le joueur a rejoint le club grec cet été et attend de faire des débuts officiels. Ce n’est certainement pas le meilleur moment pour le lancer.

Mady Camara, Saîf-Eddine et les autres

Dans le lot, ils sont beaucoup à ne pas bénéficier d’un réel temps de jeu. Mais pour sa part, le guinéen Mady Camara n’a pas à se plaindre. Il aura du boulot pour lui ce soir face à l’équipe marseillaise. Le jeune milieu de terrain n’a raté la moindre seconde de jeu sur l’ensemble des rencontres disputées par l’Olympiakos cette saison. Sauf cataclysme, il doit encore faire ses preuves, à l’occasion de la première journée de la Ligue des champions européenne. À l’opposé du guinéen de 23 ans, ce n’est pas vraiment le beau temps chez Saîf-Eddine Khaoui. Avec l’Olympique de Marseille, le tunisien n’a vraiment pas de temps de jeu. En sept matchs de Ligue 1, il a eu droit à 13 minutes et plus rien d’autres. Une situation délicate qui le classe parmi les favoris sur le banc de touche, en ce qui concerne la confrontation face à l’Olympiakos. Même son de cloche pour l’attaquant algérien El Arbi Soudani, qui ne compte que 14 minutes avec Olympiakos, depuis le début de l’exercice 2020-2021.

Composition probables

  • Olympiakos : Konstantinos Tzolakis – Ousseynou Ba, Rúben Semedo, José Holebas, Rafinha – Yann M’vila, Andreas Bouchalakis, Mady Camara – Mathieu Valbuena, Lazar Randjelović, Youssef El Arabi.
  • Olympique de Marseille : Steve Mandanda – Duje Ćaleta-Car, Álvaro González, Jordan Amavi, Hiroki Sakai – Boubacar Kamara, Morgan Sanson, Valentin Rongier, Dimitri Payet – Darió Benedetto, Florian Thauvin.