UEFA Chelsea’s Kai Havertz celebrates scoring their side's first goal of the game with team-mates during the UEFA Champions League final match held at Estadio do Dragao in Porto, Portugal. Picture date: Saturday May 29, 2021. By Icon Sport - Estadio do Dragao - Porto (Portugal)

LDC UEFA : Retour réussi des spectateurs dans les stades

Publié le : / Par

Chelsea a remporté 1-0 sa deuxième finale de la Ligue des champions ce samedi soir face à Manchester City. A l’Estadio do Dragao de Porto, le coronavirus a certainement fait une pause dans la tête de quelques spectateurs installés en tribunes, faisant place à une ferveur exceptionnelle.
Au stade du Dragon, 16 500 spectateurs ont été autorisés, dont 12 000 d’Angleterre pour cette finale cent pour cent anglaise. Alors que ces fans venus d’ailleurs sont censés retourner au pays directement après le match, des milliers d’autres ont fait le déplacement sans billet d’accès au stade. Eux, ils ont suivi le match depuis l’extérieur du troisième plus grand stade du Portugal.
Dans le match, face aux tribunes remplies de moitié, on s’attendait à ce que ce soit un jeu prudent, mais la réalité a été une affaire palpitante avec des contre-attaques constantes et une défense absolument héroïque de chaque côté. City a l’air bien à l’avenir, mais Chelsea a eu ses chances et les tribunes ont tremblé quand Timo Werner a gaspillé deux occasions en première mi-temps.
Le match se dirigeait vers la mi-temps sur un score vierge quand Kai Havertz, sur une belle remise de Mason Mount, a choisi le moment idéal pour marquer son premier but en 12 matchs de Ligue des champions pour Chelsea, déclenchant une folie au stade des Dragons. Au retour des vestiaires, tant d’occasions non concrétisées on rendu fou en grande partie la partie bleue ciel du stade.
La dernière action a soulever le stade est l’occasion manquée de Riyad Mahrez à la 96e minute de jeu, où l’algérien à manqué le cadre après une reprise de volée. Malheureux, les supporters de Manchester City rentrent après avoir perdu leur première finale de C1. Pour ceux de Chelsea, c’est une deuxième étoile qui se célèbre avec leur Coach révolutionnaire de la mi-saison, Thomas Tuchel.