LDC – UEFA (J3) : Obligation de résultat poule Real Madrid et l’Inter dans le groupe B

LDC – UEFA (J3) : Obligation de résultat poule Real Madrid et l’Inter dans le groupe B

Publié le : / Par

La troisième journée de la phase de groupe de la Ligue des champions européenne démarre ce jour, mardi 3 novembre 2020. Plusieurs équipes ont la chance, dès ce soir, de prendre une option pour le tour suivant tandis que d’autres doivent rattraper leurs mauvaises performances des deux premières journées. Dans le groupe B, deux matchs à grands enjeux opposent respectivement le Real Madrid et l’Inter Milan d’une part, puis le Shakhtar Donetsk et le Borussia Mönchengladbach d’autre part. Toutes les quatres équipes ont encore leur mot à dire et ça promet deux rencontres palpitantes.

Il y aura de la tension dans l’air, surtout sur la pelouse du stade Alfredo Di Stefano de Madrid. L’Inter Milan (2 points) et le Real Madrid (1 point) qui sont partis pour être les deux favoris du groupe B, vont s’affronter ce soir respectivement en tant que troisième et quatrième dudit groupe. Dans l’autre rencontre, Shakhtar Donetsk (4 points) et Borussia Mönchengladbach (2 points) vont tenter de profiter des conséquences du premier match. Plus que jamais, c’est l’heure de la décision.

Madrilènes et Intéristes n’ont plus de marge d’erreur

Pour chacune des deux formations, c’est le moment idéal pour se relancer dans la compétition. Quel que soit le déroulé du match, la victoire s’impose à l’une comme à l’autre. Le Real Madrid a entamé du très mauvais pied sa campagne européenne. En effet, l’équipe dirigée par Zinedine Zidane a d’abord courbé l’échine à domicile face au Shakhtar Donetsk (2-3), avant d’aller arracher un point sur le fil en Allemagne face au Borussia Mönchengladbach (2-2). Un début poussif qui place le club espagnol à la dernière place de son groupe avec un point au compteur. Mais il faut remarquer que ce bilan critique du Real Madrid n’est pas le même que celui en championnat puisque le club madrilène n’a perdu qu’un seul match et fait un match nul sur les sept confrontations. En revanche, on peut aisément remarquer que le Real Madrid n’a plus perdu de match depuis sa déroute face au Shakhtar Donetsk et s’en sort généralement devant des adversaires difficiles à manœuvrer. Les deux défaites concédées par l’équipe madrilène cette saison ont été enregistrées face à des équipes qui n’ont pas vraiment une bonne côte avant le coup d’envoi. Ce qui veut dire que Sergio Ramos et ces copains sont bien conscients de l’enjeu. Très fébrile défensivement, les Merengues ont connu les deux défaites de cette saison à domicile et il va falloir éviter à tout prix un troisième échec à Madrid. Si la mission s’est avérée compliquée contre les deux petits poucets du groupe, elle s’annonce davantage rude devant un adversaire qui est également à la quête de points. En face, l’Inter Milan n’a pas droit à la défaite. L’équipe dirigée par Antonio Conte n’a perdu qu’un seul match cette saison, face au Milan AC (1-2). Elle dispose de sérieux arguments offensifs qui lui permettent de sortir très vite des impasses quand il le faut, mais le club italien s’expose aussi en défense. Sur tous les matchs de la saison, il n’y a que deux au cours desquels l’Inter Milan n’a pas encaissé de but. Un aspect qui n’arrange pas forcément l’équipe italienne qui aurait pu gagner plusieurs matchs si elle avait su être un peu plus sérieuse en défense. À l’instar de son adversaire de ce soir, l’Inter Milan est dans une mauvaise posture après deux matchs de groupe en Ligue des champions. Après avoir concédé deux matchs nuls face aux équipes du Borussia Mönchengladbach (2-2) et du Shakhtar Donetsk (0-0), les Intéristes doivent faire mieux pour faire chuter le grand Real Madrid. Il va falloir miser sur les meilleures armes offensives pour y arriver. C’est plus que jamais une rencontre décisive car en cas de défaite, l’une ou l’autre des deux équipes va se retrouver à la dernière loge du classement. L’Inter Milan est sur une série de quatre matchs sans défaite et surtout avec une performance de zéro échec à l’extérieur. La série va-t-elle continuer au terme des 90 minutes de jeu à Madrid ? Quel que soit le résultat de l’autre match, ni le Real Madrid, ni l’Inter Milan n’a droit à une erreur supplémentaire et c’est ce qui donne à cette rencontre toute la saveur quoi faut avant le coup d’envoi. Seul joueur africain à pouvoir disputer la rencontre ce soir, le marocain Achraf Hakimi va certainement figurer dans le 11 de départ de Antonio Conte. Il s’agira pour lui de revenir dans son ancienne maison puisque le Real Madrid est son club formateur. Ci-dessous les compositions probables :

• Real Madrid : Courtois – Mendy, Ramos, Varane, Lucas – Casemiro, Kroos, Valverde – Hazard, Asensio, Benzema.

• Inter Milan : Handanovic – Kolarov, Ambrosio, De Vrij, Hakimi, Darmian – Barella, Vidal, Eriksen – Perisic, Martinez.

Le moment idéal pour filer

Pour deux outsiders avant le coup d’envoi de la compétition, c’est le scénario parfait pour prendre le large. Dans d’autres contextes, c’est le genre de match qui ne doit pas susciter grande attention. Mais cette fois-ci, l’enjeu est décisif. En effet, le Shakhtar Donetsk et le Borussia Mönchengladbach sont respectivement les deux premiers du groupe B. Pour les troisième et quatrième journées à venir, une double confrontation oppose les deux formations et en cas de double victoire, l’une d’elle aura sans doute fait le plus dur. C’est ce qui rend ce duel attrayant. Au niveau des statistiques, les deux adversaires sont en très bonne santé. Le Shakhtar Donetsk n’a pas perdu le moindre match depuis le début de la saison, dans n’importe quelle compétition. Le Real Madrid et beaucoup d’autres équipes ont perdu face à cette formation ukrainienne qui vit une meilleure entame de saison, sur un total de neuf confrontations. En face, c’est un prototype presque identique pour le Borussia Mönchengladbach qui n’a perdu qu’un seul match en 10 sorties. Entre l’aubaine de prendre les rênes du groupe et celle de rallonger la série d’invincibilité, il est impossible de vouloir l’une sans l’autre. Pour ce faire, le Shakhtar Donetsk va miser sur sa jeune équipe conduite par Moraes et Taison, mais aussi sur son gardien de but Anatolii Trubin. Dans ses rangs, le club allemand peut quant à lui s’en remettre aux qualités de Jonas Hofmann et Alassane Pléa devant les buts. Mais le Borussia Mönchengladbach peut également s’appuyer sur ses joueurs africains. Très sollicité depuis le début de la saison, l’algérien Bensebaini sera sans doute présent ce soir pour sa troisième titularisation d’affilée en Ligue des champions. À l’opposé, le guinéen Ibrahim Traoré n’est pas sûr de figurer dans le 11 de départ comme c’est le cas depuis le début de l’exercice. Ci-dessous les compositions probables :

• S. Donetsk : Trubin – Korniienko, Kocholava, Bondar, Dodô – Maycon, Marlos, Antonio – Solomon, Moraes, Tetê.

• B. Mönchengladbach : Sommer – Bensebaini, Elvedi, Ginter, Lainer – Neuhaus, Kramer, Hofmann, Stindl, Thuram – Pléa.