LDC – UEFA : André Villas-Boas considère Pep Guardiola comme une source d’inspiration

LDC – UEFA : André Villas-Boas considère Pep Guardiola comme une source d’inspiration

Publié le : / Par

L’entraîneur de l’Olympique de Marseille est très admiratif envers Pep Guardiola, avant son match en Ligue des Champions ce mardi. Le patron des Phocéens voit en l’Espagnol une source d’inspiration, même si ce dernier reste méfiant.

Les clubs français ne réussissent pas à Manchester City de Pep Guardiola et au moment d’affronter l’Olympique de Marseille ce mardi pour le compte de la deuxième journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions, un parfum de méfiance se profile à l’horizon pour les Sky Blues au Vélodrome, pas au mieux en ce début de saison.

« André Villas Boas fait un travail incroyable. C’est un manager expérimenté. Il connaît parfaitement la Premier League », a déclaré Pep Guardiola en conférence de presse d’avant-match aux médias français.

Déjà en difficulté la semaine dernière, pour son grand retour après 7 ans face à l’Olympiakos, l’OM est contraint à l’exploit contre Manchester City privé des défenseurs français et anglais, Benjamin Mendy et Kyle Walker sans oublier que Pep va devoir faire sans deux de ses atouts offensifs, l’Argentin, Sergio Kun Aguero et le Brésilien, Gabriel Jesus. Mais pas de quoi rassurer André Villas Boas qui estime que Guardiola peut vous punir à tout moment.

« C’est la première fois que j’affronte Pep. Il est comme une inspiration, je l’ai beaucoup suivi pendant sa carrière. J’ai été le voir à Barcelone, quand j’étais coach de Porto, un jour de février 2011, puis à Munich, il a accepté de me recevoir, j’ai pu assister aux entraînements. C’est quelqu’un qui aime prendre des risques que d’autres trouveraient inacceptables », a fait savoir Villas Boas.

Face à l’apôtre de la possession, la marche paraît très haute pour les Phocéens qui vont essayer de mettre une stratégie pour contrer les velléités offensives des Citizens.

« Ça va être dur. On va essayer de mettre notre stratégie en place, ça peut évidemment fonctionner ou non », admet le Portugais.

Le bilan de l’OM en coupes d’Europe face aux écuries anglaises n’est pas flatteur. Il faut remonter au 8 décembre 2010 pour trouver les traces d’une victoire de l’OM face aux clubs anglais.