LDC UEFA : Aleksander Čeferin favorable à l’instauration d’un Final 4

LDC UEFA : Aleksander Čeferin favorable à l’instauration d’un Final 4

Publié le : / Par

La Ligue Européenne des Champions pourrait encore subir un grand changement dans un avenir proche. L’idée d’instaurer un Final 4 commence par prendre corps à l’UEFA. Ceci dans un contexte où la compétition connaîtra une nouvelle version dès 2024.

L’idée vient de l’expérience de la saison dernière tronquée par la pandémie de Covid-19. l’UEFA avait en effet innové en instaurant un Final 8. C’est l’ensemble des 8 qualifiés en quart de finale réuni à Lisbonne pour des matchs à élimination directe en une seule confrontation. Ceci afin de permettre à la compétition d’aller à son terme.

Le succès de cette innovation donne maintenant des idées au président de l’UEFA qui commence par cogiter sur la question. Rien n’est encore décidé mais Aleksander Čeferin ne serait pas contre l’idée. C’est ce qu’il a révélé dans une interview accordée à L’Equipe ce vendredi.

« Un final 4 sur une semaine en Ligue des Champions dans une seule ville ? Nous en discutons, mais ce n’est pas décidé. Nous avons aimé le « final 8 », l’année dernière au Portugal. Mais un « final 8 », c’est sur deux semaines et c’est trop. Pour « un final 4 », après 2024, il y a des avantages et des inconvénients.

L’idée est bonne mais aura des conséquences non moins négligeables qui n’échappent pas au leader de l’UEFA.  « D’un côté, cela peut être un événement fantastique avec une semaine consacrée au football agrémentée d’autres événements comme des concerts. Mais on perd des matchs, notamment à domicile, pour les clubs. Les télévisions auraient également moins de rencontres. », a-t-il fait remarquer.

Pour le Slovène, un Final, en dépit de ses conséquences économiques, pourrait être bien plus efficace en matière de revenus. « Il y a des questions financières et de marketing à régler. Mais moi, personnellement, j’aimerais que cela se fasse. Je suis en faveur d’un « final 4 » en Ligue des champions. Cela pourrait être formidable. Et efficace en termes de revenus si c’est bien fait. Mais il faut que chacun donne son point de vue », a laissé entendre Aleksander Čeferin.