7fmZJVNd2Qh0kcFpjqZ6 LdC finale retour Esperance Tunis – Wydad AC : L’acte 2 du duel Coulibaly – Comara

LdC finale retour Esperance Tunis – Wydad AC : L’acte 2 du duel Coulibaly – Comara

Publié le : / Par

Dans l’ombre de la finale de la Ligue des Champions européenne se déroulera l’ultime explication de la plus prestigieuse des compétitions des clubs africains. Après une première manche soldée sur un score nul (1-1) à Rabat, l’Esperance Sportive de Tunis et le Wydad Casablanca remettent le couvert pour une explosive explication à Radès. En lumière au Moulay-Abdellah, Fousseny Coulibaly et Cheick Comara espèrent à nouveau briller.

L’un au couleur Sang et Or l’autre en rouge avec dominance blanche. Fousseny sera à nouveau face à son cadet, Cheick. Homme du match de la première manche, Coulibaly aura mis tout le monde d’accord sur son talent. Positionné devant la défense, l’ancien joueur du Stella Club d’Adjamé, a tenu au respect ses adversaires dans le secteur médian. N’hésitant pas à se projeter de l’avant, il a été décisif comme à son habitude. Buteur, lui permet aux siens d’être en position de force avant la réception du représentant marocain. Si le rêve de disputer la Coupe d’Afrique des Nations s’est envolé mercredi à l’annonce de la pré-liste du sélectionneur ivoirien, Fousseny Coulibaly a, à cœur de conserver le trophée de la Ligue des Champions, un bien fou ça devrait lui faire.

En face, le colosse milieu ivoirien devrait se heurter à la fougue de son compatriote, Cheick Comara. Patron de la défense Wydadi, Comara a maintenu les siens en vie au cours de ce premier match contre l’Esperance Tunis. En égalisant, le défenseur ivoirien a évité une honteuse défaite au Wydad. Une situation qui permet au club marocain d’entretenir l’espoir d’être sacré en terre étrangère vendredi. Convoqué en équipe nationale de Côte d’Ivoire pour le stage de préparation de la CAN 2019, l’ancien joueur de l’AFAD devrait faire étalage de son talent et de son volume de jeu lors de ce match considéré comme le plus important de la saison pour le Wydad Casablanca.

 

Si depuis cinq ans aucun de ses clubs n’est parvenu à accrocher une place dans le dernier carré encore moins une place en finale de Coupe d’Afrique, la Côte d’Ivoire du foot se réjouira de voir un de ses fils briller dans la plus prisée des compétitions interclubs d’Afrique.