Patrice Carteron Zamalek vs Espérance Tunis

LDC CAF – Zamalek : « Nous n’étions pas prêts, psychologiquement ou physiquement », Patrice Carteron

Publié le : / Par

Pour sa première après son retour sur le banc du Zamalek, Patrice Carteron n’a pas connu de succès. Avec ses poulains, ils se sont inclinés (0-1) à domicile devant l’Espérance de Tunis, à l’occasion de la quatrième journée de la phase de groupes. Dans des propos rapportés par KingFut, le technicien français a critiqué ses protégés pour le résultat obtenu, pointant du doigt leurs conditions physique et psychologique.

Le Zamalek est tombé à domicile face à l’Espérance de Tunis lors de la quatrième journée de la Ligue des Champions de la CAF. Cette rencontre marque le premier match de Patrice Carteron sur le banc du club égyptien après son retour à la tête de l’équipe il y a quelques jours. Les débuts manqués du technicien français compliquent grandement les chances de qualification du club cairote qui est plus que jamais dos au mur.

Après la rencontre, Patrice Carteron a analysé la performance des siens. Loin de se blâmer pour la défaite, il a mis en lumière la situation actuelle des joueurs. Les conditions physique et psychologique des joueurs sont pour lui la raison principale du revers concédé face à l’Espérance de Tunis. Ses propos sont rapportés par le média égyptien KingFut. « Quand je suis retourné dans l’équipe, j’ai trouvé les joueurs dans une mauvaise condition physique en plus de leur mauvais état psychologique », a-t-il commencé.

Il poursuit en soulignant la différence entre le groupe actuel des vice-champions d’Afrique et l’équipe qu’il avait dirigée il y a quelques mois. Pour le technicien français, les Chevaliers Blancs n’étaient pas prêts pour un défi de la taille de l’Espérance de Tunis. « L’équipe était complètement différente par rapport à mon premier relais, et il était difficile de faire des remplacements aléatoires dans un match difficile comme contre l’Espérance. Nous n’étions pas prêts, psychologiquement ou physiquement, et nous avons beaucoup de travail devant nous dans la période à venir. Les matchs de championnat sont trompeurs et affronter l’Espérance dans une position difficile pour l’équipe n’a pas été facile », a-t-il déclaré.

Pour se qualifier, le Zamalek doit remporter ses deux prochains matchs face au MC Alger et au FC Teungueth. Le géant égyptien qui n’a plus son destin en main doit également espérer que l’Espérance Tunis batte le MC Alger qui n’est désormais qu’à un seul point de la qualification. Carteron, conscient de l’enjeu, est déterminé à se battre pour décrocher une qualification en quarts de finale avec ses poulains. « Nous utiliserons nos chances pour nous qualifier pour les quarts de finale jusqu’à la fin, et nous nous battrons », a-t-il conclu.

Les prochains résultats de Patrice Carteron à la tête du club égyptien seront minutieusement scrutés. Le premier grand objectif du technicien français sera d’accrocher une qualification au tour suivant de la Ligue des champions de la Caf, s’il ne souhaite pas être tenu responsable de l’humiliation du géant égyptien. Le chantier est sans nul doute vaste et Carteron ne disposera que de la trêve internationale pour redynamiser ses troupes.