LDC – CAF (Raja Casablanca – Zamalek SC): Les Rajaouis fustigent l’arbitrage

LDC – CAF (Raja Casablanca – Zamalek SC): Les Rajaouis fustigent l’arbitrage

Publié le : / Par

Quelques jours plus tôt, le 18 octobre 2020, le Raja Casablanca et le Zamalek se sont affrontés dans le cadre de la demi-finale aller de la Ligue des Champions de la CAF 2019-2020. La rencontre s’est soldée par une victoire du club égyptien, par le score d’un but à zéro. Mais le club marocain n’a pas apprécié certains faits de jeu, notamment l’arbitrage. Le camp des rajaouis dénote plusieurs erreurs ayant influé sur le résultat.

Ils acceptent le verdict mais s’insurgent contre la qualité de prestation du trio arbitral, mené par le camerounais Sidi Alioum, sur le match « Raja Casablanca – Zamalek ». Les rajaouis sont mécontents du traitement dont leur équipe a bénéficié au cours de la rencontre. « Le Raja Athletic Club a présenté, hier (ndlr: lundi 19 octobre) une lettre de protestation à la Confédération africaine de football, suite à l’arbitrage catastrophique du trio arbitral qui a officié le match de la demi-finale aller de la Ligue des champions », a communiqué la direction du club dans un message diffusé sur les réseaux sociaux.

En effet, ceux-ci dénoncent trois actions qui auraient pu donner lieu à un pénalty et changer évidemment le cours du jeu. En référence, celle concernant une violente intervention contre Soufiane Rahimi et une autre après qu’un défenseur du Zamalek a touché le ballon de sa main. Malgré l’intervention de la VAR pour amener l’arbitre central à consulter les actions avant de porter son jugement, celui-ci a tout simplement refusé. Ce comportement a irrité plus d’un, notamment les dirigeants du Raja Casablanca.

Pour l’heure, on retient la défaite (0-1) du club casablancais sur ses installations, avant le match retour face au Zamalek, le 1er novembre 2020.