WYDAD LDC CAF : Que de retrouvailles pour le Wydad Casablanca dans le groupe C

LDC CAF : Que de retrouvailles pour le Wydad Casablanca dans le groupe C

Publié le : / Par
La Confédération africaine de football (CAF) a procédé au tirage au sort des groupes de la phase finale de la Ligue des champions de la CAF. Le Wydad Casablanca, seul représentant marocain dans la compétition, est logé dans le groupe C en compagnie de Horoya AC, Petro Atletico et Kaizer Chiefs. Avant le coup d’envoi officiel, zoom sur les adversaires du club wydadi et de leur palmarès en Ligue des champions de la CAF.

Le Wydad Casablanca est le seul club du Maroc à devoir participer à la C1 cette année en Afrique, après l’élimination du Raja Casablanca par les sénégalais de Teungueth FC. Pour cette édition, Faouzi Benzarti et ses poulains doivent en découdre avec trois adversaires largement à leur portée. Mais au vu des antécédents déjà entretenus avec ceux-ci, les duels promettent d’être assez pimentés.

Horoya AC, un adversaire expérimenté

Le premier en ligne de mire est le club guinéen de Horoya AC, un habitué des compétitions interclubs de la CAF. Depuis 2017, le club guinéen n’a plus jamais manqué une phase finale de ces compétitions, tantôt présent en Coupe de la confédération de la CAF ou en Ligue des champions de la CAF.
Après avoir difficilement passé le cap du Racing club d’Abidjan (1-1 ; 1-0) au deuxième tour préliminaire, les Rouges et Blancs s’offrent une place dans le groupe C du Wydad Casablanca. Il s’agit de moments de retrouvailles entre les deux formations. En effet, leur dernier duel remonte à 2019, où le club casablancais a pris le dessus sur son adversaire guinéen en gagnant en quarts de finale de la Ligue des champions de la CAF (0-0 ; 5-0). Au total, les deux équipes comptent quatre confrontations dont zéro victoire pour Horoya AC, deux neutralités et deux victoires pour le Wydad Casablanca. Pour le club guinéen, il va falloir confirmer cette fois-ci en renversant le représentant marocain, même si les choses s’annoncent très difficile en référence au mauvais début de saison des Rouges et Blancs. Après cinq journées de championnat, Horoya AC est la lanterne rouge avec zéro victoire, deux défaites et trois matchs nuls. Une forme qui n’augure rien de bon pour la suite de la saison. En revanche, cela représenterait une belle aubaine pour le Wydad Casablanca qui n’aura sûrement pas de mal à se faire face à la formation guinéenne, si éventuellement les choses continuent ainsi jusqu’au 16 mars 2021.

Petro Atletico, la méfiance est de mise

À ce niveau aussi, le Wydad Casablanca se promet des retrouvailles avec son adversaire angolais. En effet, les deux équipes ont déjà partagé le même groupe C lors de l’édition précédente de la compétition. Mais au final, seul le Wydad Casablanca a pu se qualifier pour les quarts de finale avec Mamelodi Sundowns. Troisième du groupe à l’époque, le club de Petro Atletico a certainement payé de ses erreurs commises en perdant cinq points face au Wydad Casablanca, lors des troisième (4-1) et quatrième journées (2-2). Mais cette fois, la formation de Luanda dispose d’une belle occasion pour prendre sa revanche. Même s’il faut remonter à très longtemps pour voir cette équipe atteindre un niveau avancé dans la compétition, il est clair qu’il faut se méfier de ce genre d’adversaire, capable de bien de choses. Actuellement, Petro Atletico est leader de son championnat avec deux victoires en deux matchs.

Kaizer Chiefs, le concurrent qui n’a rien à perdre

Inattendu à ce stade de la compétition, Kaizer Chiefs a éliminé la redoutable équipe de Primeiro de Agosto (0-0 ; 0-1) au deuxième tour préliminaire pour pouvoir obtenir son billet qualificatif de la phase finale. Mais avant, c’est par la même opération que le club sud-africain s’est débarrassé de Bamenda (0-1 ; 0-0) au premier tour préliminaire. Après avoir réalisé un tel parcours, Kaizer Chiefs qui n’a rien à perdre désormais, va tenter de continuer le travail. Pour y parvenir, il va falloir aller aux forceps car le début de saison n’est pas ce qu’il doit être pour le représentant sud-africain. Le club occupe la place du deuxième non relégable de son championnat en Afrique du Sud, avec une victoire, quatre nuls et trois défaites. Mais avant de renverser des adversaires tels que le Wydad Casablanca, un habitué du carré d’as de la Ligue des champions de la CAF, Kaizer Chiefs doit faire mieux. Il faut préciser que c’est la première fois dans l’histoire de la compétition que son chemin se croise à celui du club marocain, le grand favori du groupe C.