LDC-CAF: L’Egypte crie à l’injustice

LDC-CAF: L’Egypte crie à l’injustice

Publié le : / Par

L’Egypte n’est pas du tout contente de la décision prise par la Confédération Africaine de Football (CAF) d’annuler le final four de la Ligue des Champions (LDC) et de revenir à l’ancienne formule. C’est à travers un message publié sur son Twitter et relayé par le site lionsdelatlas.ma que la Fédération Egyptienne de Football (EFA) a fait savoir son mécontentement.

Lundi dernier, la commission des compétitions interclubs de la CAF a accédé à la requête de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), en revenant à la formule des matchs allers-retours dans le cadre des demi-finales de la LDC. L’Egypte étant le seul pays candidat après le refus du Cameroun d’accueillir le final four, l’EFA n’a pas digéré la décision prise par la CAF. Elle dénonce une politique de deux poids de deux mesures car la CAF a laissé le final four de la Coupe de la Confédération au Maroc qui compte pourtant encore deux clubs en lice dans la compétition.

« Nous demandons à la CAF d’appliquer les mêmes règles et le même format pour les autres demi-finales et les finales, tant pour la Ligue des champions que pour la Coupe de la Confédération. Si la CAF insiste pour que les demi-finales de la Coupe de la Confédération soient disputées en un seul match, elles devront être jouées dans un lieu neutre afin qu’aucune des parties ne soient avantagée. Cette demande vient du fait que l’Egypte est le seul pays qui a officiellement demandé à accueillir les demi-finales et la finale de ligue des champions suite au retrait du Cameroun. Elle devrait faire suite à la décision de la CAF d’attribuer l’accueil des demi-finales et de la finale de la Coupe de la Confédération au Maroc qui compte deux équipes participant aux demi-finales », a écrit l’EFA sur son compte Twitter.