LDC-CAF : Le parcours d’Al Ahly et du Zamalek dans la compétition

LDC-CAF : Le parcours d’Al Ahly et du Zamalek dans la compétition

Publié le : / Par

La finale de la Ligue des Champions (2019-2020) de la Confédération Africaine de Football se jouera ce vendredi au Stade International du Caire en Egypte. Cette finale 100% égyptienne opposera le Zamalek SC à Al Ahly SC. Deux clubs notoires qui ont tous écrit de belles pages de l’histoire de la plus prestigieuse compétition des clubs en Afrique.

Al Ahly SC, une renommée mondiale

Al Ahly Sporting Club est un club de réputation mondiale. Club le plus populaire d’Égypte et d’Afrique, il est également le club le plus titré au monde avec 138 trophées dans sa galerie. Sur l’échiquier du football africain, les Diables Rouges forcent le respect et inspirent l’admiration. Al Ahly a en effet huit titres de champion d’Afrique dont la dernière remonte à 2013. Les Rouge et Blanc ont également été finalistes malheureux à cinq reprises dont deux fois successivement en 2017 et 2018. C’est d’ailleurs le club le plus titré en Ligue des Champions de la CAF.

Zamalek SC, un club bien assez connu

Le Zamalek Sporting Club n’est plus à présenter. C’est également l’un des clubs les plus huppés d’Egypte. En témoigne son palmarès national mais également son palmarès international qui l’invite à la table des grands clubs en Afrique. Le Zamalek est 5 fois champion d’Afrique notamment en 1984, 1986, 1993, 1996 et en2002. Tout comme Al Ahly, les Chevaliers Blancs se sont contentés de plusieurs médailles d’argent. Deux au total, la première en 1994 et la seconde en 2016.

L’historique des confrontations entre Al Ahly et le Zamalek

Les deux finalistes de la saison 2019-2020 de la Ligue des Champions de la CAF se connaissent très bien. Ces deux formations se croisent fréquemment aussi bien dans le championnat de première division d’Egypte qu’en compétition africaine. L’histoire retient 46 confrontations entre les cadors égyptiens. A 23 reprises, l’avantage a tourné en faveur d’Al Ahly alors que le Zamalek s’en est sorti victorieux qu’à 6 reprises. Par 17 fois, les deux équipes se sont séparées en bons amis. Cette finale sera donc une nouvelle occasion pour ces clubs rivaux de se revoir. L’objectif pour chacun sera de créer la sensation en s’adjugeant le graal suprême. Le point positif, le trophée reviendra en Egypte 7 ans après l’avoir quitté.