Tebogo Motlanthe JOHANNESBURG, SOUTH AFRICA - OCTOBER 02: Tebogo Motlanthe (CEO) of SAFA during the Bafana Bafana Squad Announcement at SAFA House on October 02, 2020 in Johannesburg, South Africa. (Photo by Sydney Seshibedi/Gallo Images)

LDC CAF: La SAFA tacle la CAF et refuse tout match en terrain neutre

Publié le : / Par

La Confédération africaine de football (CAF) a confirmé ce vendredi que certains adversaires des clubs sud-africains en compétition continentale, craignant le Covid-19, souhaitent jouer en terrain neutre.

logo SAFA

En réaction, l’Association sud-africaine de football (SAFA) a répondu refusant toute coopération et exigeant de l’instance dirigeante les preuves d’une violation de restrictions ou d’une flambée de cas liée au Covid-19 au pays des Bafana-Bafana.

La CAF a tenu ce vendredi une réunion cruciale avec Mamelodi Sundowns, Orlando Pirates et Kaizer Chiefs. C’est à la suite de certains défis de visas auxquels les clubs sud-africains sont confrontés dans leur participation à la fois en Ligue des champions CAF et en Coupe de la Confédération.

Certains clubs et pays ont demandé à la CAF de déplacer leurs matchs hors de l’Afrique du Sud, ce que la SAFA a jugé opportuniste. Après la rencontre de la CAF de ce vendredi, la SAFA a envoyé une correspondance, qui expose la position officielle de l’Association, à la CAF concernant les restrictions de voyage COVID-19 des Sud-Africains vers certaines parties du continent.

Sur la situation sanitaire dans le pays arc-en-ciel, la SAFA déclare d’abord que : « Suite à la reprise du football dans le pays tant pour les activités internationales que nationales, nous n’avons jamais eu de flambée du nombre d’infections en raison des protocoles de santé stricts en place et conformes aux protocoles de santé de la CAF COVID-19. »

Sur la proposition de jouer les matchs en terrain neutre, voici la position officielle de la SAFA : « Tous nos clubs / équipes nationales n’utiliseront pas de sites neutres, car il n’y a pas de raisons sanitaires substantielles de le faire. » a déclaré SAFA dans son communiqué officiel.

La SAFA poursuit, demandant à la CAF de lui fournir toute violation de leurs protocoles de santé COVID-19 par les clubs et les équipes nationales. « Nous demandons à la CAF de nous fournir toute recherche menée concernant notre situation de COVID-19 en Afrique du Sud qui justifierait des alternatives à ce stade, car tous les pays ont des cas de COVID-19, le Maroc étant deuxième sur le continent derrière l’Afrique du Sud. »

Depuis le début de la crise sanitaire mondiale, l’Afrique du Sud a accueilli Sao Tomé dans un match qualificatif de la CAN et un certain nombre de matchs dans les compétitions continentales de la CAF sans aucun incident lié à la santé. Au vu de ces expériences palpables, « la SAFA exhorte la CAF à appliquer les règles et règlements là où les clubs ou pays ne veulent pas accueillir des pays. »

L’Association sud-africaine demande ainsi à ces adversaires de « renoncer aux matchs conformément au règlement de la CAF. »