LDC-CAF: La CAF obligée de revoir ses plans ?

Publié le : / Par

La Confédération Africaine de Football (CAF) pourrait être obligée de revoir ses plans quant à l’organisation du final 4 de sa Champions League au Cameroun. Selon plusieurs médias, le gouvernement camerounais aurait rejeté la proposition de l’instance dirigée par Ahmad Ahmad. En raison de la propagation du coronavirus, l’État camerounais aurait décidé de ne pas accueillir les dernières rencontres de la plus grande compétition au niveau des clubs en Afrique.

Le 30 juin dernier, la CAF avait décidé du sort des campagnes africaines au niveau des clubs. Ses différentes compétitions statutaires (LDC et Coupe – CAF) reprendront en septembre dans un format de final four à l’étape des demies. Les pays d’accueil sont le Maroc pour la Coupe CAF et le Cameroun pour la LDC. Cela pourrait changer. Si du côté du Maroc, il n’y a pas de souci à se faire jusque-là, l’organisation au Cameroun n’est pas acquise.

Les nouvelles du côté de Yaoundé ne sont pas bonnes. Le gouvernement de Paul Biya aurait refusé d’être le pays hôte de cette phase finale. Il ne veut pas prendre de risque à cause de la propagation du coronavirus. La nouvelle décision de la CAF est attendue.