LDC – CAF/ Al Ahly vs WAC : Une demi-finale sur fond de confirmation ou d’exploit

LDC – CAF/ Al Ahly vs WAC : Une demi-finale sur fond de confirmation ou d’exploit

Publié le : / Par

Les supporters du club égyptien d’Al-Ahly attendent avec impatience la confirmation de leur équipe face au Wydad marocain, dans leur match prévu ce vendredi e à 21 heures, au stade international du Caire, pour le compte de la demi-finale retour de la Ligue des champions africaine qui sera dirigée par le sud-africain Gomez.

En effet, Al-Ahly cherche à confirmer sa qualification en finale après avoir remporté le match aller sur le score de deux buts à zéro (2-0). Les buts ont été marqués par Magdy Afsha et Ali Maaloul.

Dans la pratique l’équipe cairote n’a pas encore assuré sa qualification devant cette équipe du Wydad, qui n’a plus rien à perdre.

Et malgré cet avantage de deux buts avant ce match retour décisif, le coach d’Al Ahly, , Pitso Mosimane, a insisté auprès de ses joueurs pour ne point sous-estimer l’équipe marocaine. Le coach sud-africain indique que cela s’explique par le sérieux des préparatifs récents de l’équipe wydadie affichant sa volonté de gagner. Mosimane insiste également auprès de ses joueurs pour gagner ce match et faire plaisir aux supporters qui attendent avec impatience cette confirmation de la qualification.

Al-Ahly se contentera même d’une défaite par un but à zéro pour atteindre la finale du tournoi, dont il porte le nombre record de victoires de 8 titres.

Les séances d’entraînement d’Al-Ahly ont permis aux joueurs de se concentrer sur la correction des erreurs commises lors du match aller pour éviter de les répéter ce vendredi soir. Le coach Mosimane a même programmé des séances de tirs au but aux joueurs lors des entrainements. Histoire de prendre toutes les précautions dans ce genre de match d’une compétition telle que la Ligue des champions et devant des équipes coriaces telles celle du Wydad.

Il ne faut pas oublier qu’au match aller, l’équipe wydadie était privée de plusieurs joueurs dont certains atteints du coronavirus.

Sur le plan de l’effectif, le coach d’Al Ahly n’est pas sur de compter sur Mahmoud Kahraba qui revient de blessure.

D’ailleurs le staff médical de l’équipe a averti sur la possibilité de complication de la blessure du joueur en cas de participation au match.

Par contre, il y a lieu de confirmer la disponibilité de Mohamed Magdy « Afsha » après s’être débarrassé de la douleur dont il se plaignait au niveau du dos.

Les autres joueurs seront donc également disponibles et le coach Mosimane aura bien l’embarras du choix.

Les Wydadis décidés à relever le défi

En face, le Wydad marocain entre dans le match, afin de relever le défi pour une éventuelle qualification en terre égyptienne et ce, en dépit de la difficulté de la tâche de gagner 3-0, ou avec une différence de deux buts, à condition de marquer au moins 3 buts au Ahly chez lui, pour atteindre la finale.

De leurs côtés, les joueurs du Wydad croient en leurs chances et espèrent bien se qualifier pour la 5eme fois en finale, soit la deuxième fois consécutive.

L’Argentin, Miguel Angel Gamondi, l’entraîneur du Wydad, a souligné que son équipe ne se décourage pas par rapport au résultat du match aller, soulignant qu’il est venu en Egypte pour obtenir le ticket qualificatif pour la finale.

L’administration du Wydad aurait d’ailleurs promis une énorme récompense financière aux joueurs s’ils franchissent l’obstacle d’Al-Ahly, selon la presse marocaine, sans, toutefois citer des chiffres.

Gamondi pourrait faire quelques permutations dans son effectif, en titularisant d’entrée le défenseur ivoirien Sheikh Ibrahim Kumara . Pendant ce temps Yahya Gibran reviendrait à sa position d’origine au milieu de terrain, après avoir joué au centre de la défense au match aller où il a été à l’origine du premier but pour Al-Ahly ainsi que du penalty qui a été marqué. De plus le coach du Wydad pourrait remplacer Gbagbo en attaque par le Congolais Kazadi Kasengu.

Le Wydad rêve de devenir la deuxième équipe marocaine à vaincre Al-Ahly en Egypte en Ligue des champions, après son rival traditionnel Raja, qui l’a fait (1-0) au stade du Caire lors de la phase de groupes en 1999. Mais on n’en n’est pas encore là.

Ensuite, le vainqueur de cette confrontation rencontrera le vainqueur du match Zamalek et Raja prévu pour le 1er novembre prochain également au Caire. Au match aller, Zamalek a battu il y a une semaine le Raja (1-0) au stade Mohamed V de Casablanca.