L’attaquant Jordie van der Laan sèche l’entraînement pour voir l’Ajax: il est viré!

L’attaquant Jordie van der Laan sèche l’entraînement pour voir l’Ajax: il est viré!

Publié le : / Par

 Il se trouve que cet Ajax lui a coûté sa place dans l’effectif de son club de D2, non pas parce qu’il a perdu contre cette formidable machine du football, mais tout simplement parcequ’il est allé un des matchs de l’ex-club du non moins célèbre joueur Cruijff.

Pour voir la demi-finale aller à Londres entre Tottenham et l’Ajax Amsterdam (0-1, van der Laan, a déclaré à son entraîneur qu’il était malade et qu’il n’assisterait donc pas à l’entraînement du mardi 30 avril.

Le jour même il prend l’avion est prend place dans le Tottenham Hotspur Stadium.

Manque de chance, l’attaquant de 25 ans a été reconnu, quand il est passé sous l’œil d’une caméra
 aux côtes d’autres supporters dans les tribunes  du club londonien.  Et c’est ce qui engendre son licenciement du club SC Telstar, lui qui, en 7 matchs n’a pas marqué le moindre but.« Nous souhaitons à Jordie tout le succès du monde et nous nous sommes séparés avec une poignée de main », a indiqué dans un tweet le SC Telstar, 15e de la D2 néerlandaise.
 
De con côté van der Laan a indiqué que «Bien sûr que c’est une situation un peu gênante. J’ai appelé mon directeur-technique pour lui dire que j’étais malade, parce que j’étais certain que le club ne me libérerait pas pour l’occasion. Avec le Telstar, on ne jouait plus rien et vu mon temps de jeu récemment, je n’avais que peu de chance d’entrer lors de la partie contre la réserve du PSV Eindhoven (match perdu 2-0 vendredi dernier).».
 
Libéré, le désormais ex-attaquant du SC Telstar serait bien dans le stade, ce mercredi pour le match retour de l’Ajax. Il a même demandé sur son compte Twitter si quelqu’un avait un billet pour lui, car «il était finalement libre».
 
Un journaliste local l’a pris en pitié et à proposer de l’accréditer, en échange de quelques tournées de bières. Espérant qu’ils le feront en fêtant la qualification de l’Ajax.