La Saga des Lavagne: Ils sont nés pour être entraîneurs

Les cas de joueurs entraînés par leurs géniteurs sont bien répandus sur la planète football. Et les exemples ne manquent pas. On pourra ainsi citer les pères et fils Maldini au Milan AC, Cruyff au Barça, Zidane au Réal, Ferguson à Manchester United et Gourcuff à Rennes. Mais être entraîneur et avoir son propre fils […]

Avatar photo Par 04/05/2021 - 21:14
La Saga des Lavagne: Ils sont nés pour être entraîneurs

Les cas de joueurs entraînés par leurs géniteurs sont bien répandus sur la planète football. Et les exemples ne manquent pas. On pourra ainsi citer les pères et fils Maldini au Milan AC, Cruyff au Barça, Zidane au Réal, Ferguson à Manchester United et Gourcuff à Rennes. Mais être entraîneur et avoir son propre fils comme son adjoint est un fait inédit. Un fait que l’on ne retrouve que chez les Lavagne.

En effet le père Léonce et le fils Denis Lavagne l’actuel coach de la Jeunesse sportive de Kabylie ont, depuis leur Béziers natal, fait un bon bout de chemin ensemble sur le banc de touche. Le père Léonce, aujourd’hui âgé de 81 ans (né le 17 février 1940) a commencé sa carrière d’entraîneur à l’âge de 32 ans au sein de la formation du Havre AC en 1972 pour la terminer en 1998 à l’ASOA Valence. Une carrière qui lui a permis d’inculquer à son fils Denis les rudiments du métier de coach en le prenant sous ses ailes au sein de la formation de l’Olympique d’Alès en seconde division en le nommant comme adjoint alors qu’il n’avait que 19 ans. Les deux Lavagne sont restés à Alès pratiquement une dizaine d’année (1983/1992) où ils ont enregistré ensemble 136 Victoires, 122 nuls et 88 défaites avec à la clé une accession en ligue 1 en deux fois (1986 et 1988) et surtout une demi-finale de coupe de France mémorable jouée en 1987 face aux Girondins de Bordeaux considérés à l’époque comme un ogre du football français. Les Lavagne étaient éliminés, sans perdre, à la différence des buts (0-0 et 2-2).

Après un passage en 1992 année au Nîmes Olympique où ils ont été remerciés après 2 victoires, 08 nuls et 08 défaites en 1992 , père et fils prennent, la saison suivante le chemin de la Corse et le SC Bastia où durant une saison (1993 –1994), ils ont réussi l une performance que les insulaires ne sont pas près d’oublier. En effet après huit années d’absences au sein de l’Élite, sous la direction des Lavagne le SCB retrouve enfin l’élite en fêtant l’accession. Le couple achèvera son partenariat à la fin de la saison 1998 à l’ASOA Valence après trois années de bons et loyaux services en laissant le club à la 7ème place de championnat de Division Deux (D2) et une qualification aux ¼ de finale de la coupe de France battus par le futur vainqueur de l’édition l’AJ Auxerre. Le père parti à la retraite, le fils vola de ses propres ailes avec le parcours et le palmarès qu’on lui connaît depuis sa première expérience en solo entamée à l’âge de 34 ans au sein de la formation de sa ville natale l’AS Béziers.

Enfin, et outre le fait d’avoir embrassé tout deux, la carrière de coach, Léonce comme Denis du haut de leur 1m80 ont été défenseurs durant leur modeste carrière de footballeurs.

 

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar photo
Carrière journalistique entamée en 1984 à l’hebdomadaire sportif El Hadef jusqu’à sa disparition en 1992. Actuellement au quotidien national « Horizons » depuis 1990 à ce jour. J’ai eu à collaborer au bihebdomadaire sportif « Olympic » et au quotidien El Watan de 1999 à 2014.
Nos recommandations: