LA COMMISSION DE DISCIPLINE A RENDU SON VERDICT : 4 ANS DE SUSPENSION POUR  CHERIF AL-OUAZZANI (MCA)

LA COMMISSION DE DISCIPLINE A RENDU SON VERDICT : 4 ANS DE SUSPENSION POUR CHERIF AL-OUAZZANI (MCA)

Publié le : / Par

  La même source indique : « l’analyse de l’échantillon d’urine a révélé la présence de substances interdites, de ses métabolites : (Benzoylecgonine et Methylergonine).

Ce sont des substances interdites en compétition sportives et font partie de la catégorie S.6-a sur la liste des interdictions ». Benzoylecgonine (benzoate d’ecgonine), l’une des substances interdites décelée dans les urines du joueur, est le principal métabolite de la cocaïne.

Il est également précisé que « Chérif El-Ouazzani (23 ans) a été soumis à un examen d’antidopage à l’occasion du match entre MCA-CRB (1-1) disputé le jeudi 17 janvier 2019 au stade du 5-juillet, dans le cadre de la 18e journée de Ligue 1 ».

Le communiqué de la LFP souligne que « le joueur a reconnu les faits relevés à son encontre, et regrette d’avoir consommé ce produit interdit et il a déclaré qu’il n’avait aucune intention du dopage, au moment où il a pris la chicha à la veille du match en compagnie de ses amis, il a affirmé également qu’il n’a pas été conscient que ce produit interdit avait été mélangé au tabac. Il a indiqué qu’il avait cessé de fumer dès qu’il a senti son mauvais goût et il a commencé à tousser ». Ceci étant, la direction du Mouloudia d’Alger, où évolue Hicham Cherif al-Ouazzani envisage de résilier le contrat du joueur dans les joueurs à venir, car estimant que son comportement porte atteinte à l’image du club.

On apprend également qu’une sanction similaire a été infligée à Kheireddine Mohamed, joueur du SA Mohammadia (Div. amateur). Ce dernier est suspendu   pour « 4 ans ferme de toutes compétitions ou activités sportives, à compter du 28 janvier 2019 pour non soumission à un prélèvement d’échantillon antidopage ».