Kenya : L’entraineur Francis Kimanzi out, la réaction des analystes

Kenya : L’entraineur Francis Kimanzi out, la réaction des analystes

Publié le : / Par

Francis Kimanzi a quitté son poste d’entraîneur des « Harambee Stars » avec effet immédiat ce mardi. Ce départ inopiné a fait jaser les analystes sportifs sur Nation Sport.

Le départ brusque de l’entraineur Francis Kimanzi, 45 ans, et son staff composé de l’entraîneur adjoint Zedekiah Otieno et de l’entraîneur des gardiens Lawrence Webo, a surpris plus d’uns.

Le propriétaire de Kakamega Homeboyz pense que l’entraîneur expérimenté a été expulsé de l’équipe en raison de ses principes solides, une personnalité avec laquelle Nick Mwendwa, président actuel de la FKF n’est pas à l’aise. « Kimanzi a perdu dans l’un des neuf matches joués. Donc, la décision n’a rien à voir avec les résultats. Il est venu quand l’équipe coulait et a inversé les résultats. Je savais que Mwendwa lui donnerait un coup de pied. Ils pensent que Kimanzi divulguait leurs secrets. Ils (la fédération) avaient pensé à le remplacer par (Adel) Amrouche mais le plan n’a pas fonctionné « , a déclaré Shimanyula, aux confrères de Nation Sport.

 Patrick Korir, journaliste de football chevronné ne cache pas sa stupéfaction. « Nous ne l’avons pas vu venir et je ne suis pas sûr des raisons derrière cela. C’était son troisième passage (en tant qu’entraîneur des Harambee Stars) et a bien fait à toutes les occasions mais est parti sans cérémonie. Il est un entraîneur tactique et on se souviendra de lui. Il a donné des chances à de nombreux nouveaux joueurs comme Cliff Nyakeya. Nous devrions nous attendre à voir un nouvel entraîneur très bientôt », a-t-il déclaré.

L’ancien défenseur des Harambee Stars, James Situma estime que ce changement d’entraineurs à la tête de l’équipe affecte le rendement des joueurs sur le terrain. « Ce qui s’est passé entre Kim (anzi) et la fédération, nous ne le savons pas mais c’est normal. L’équipe a besoin de cohérence pour livrer des résultats. Un changement d’entraîneur signifie que nous serons toujours en mode reconstruction car chaque entraîneur a son style et sa tactique et aura besoin d’une période d’adaptation. Nous sommes au milieu d’un tournoi sérieux et Kimanzi avait bien commencé. Le nouvel entraîneur a du pain sur la planche. « 

Quant à Oyugi, ancien entraineur, « C’est surprenant principalement à cause du timing. Kimanzi a fait un travail très impressionnant et il n’y avait aucune raison de le renvoyer à ce stade, sauf s’il s’agissait d’une affaire disciplinaire. Il n’est pas du genre à se soustraire à une telle opportunité. J’espère que la fédération fera entrer un nouvel homme dès que possible pour s’assurer que l’équipe se prépare correctement pour les matchs contre les Comores. « 

Pendant ce temps, la Fédération de Football Kenyane a annoncé qu’elle nommerait le remplaçant de Kimanzi ce mercredi.