Kenya : « J’ai très mal », le crie de cœur de Odhiambo, ex-défenseur des Harambee Stars

Dans ses moments de peine, Joseph Odhiambo Kwanga appelle à l’aide. Malade et ne pouvant à peine marcher, l’ex-défenseur des Harambee Stars crie à l’aide médicale pour son traitement en urgence. Connu pour son apport aux Harambee Stars dans les années 1970 et 1980, Odhiambo Kwanga, ou Odhiambo Gor comme on l’appelle dans les cercles du […]

Avatar de Honoré Lemou Par 23/12/2021 - 09:25
Kenya : « J’ai très mal », le crie de cœur de Odhiambo, ex-défenseur des Harambee Stars

Dans ses moments de peine, Joseph Odhiambo Kwanga appelle à l’aide. Malade et ne pouvant à peine marcher, l’ex-défenseur des Harambee Stars crie à l’aide médicale pour son traitement en urgence.

Connu pour son apport aux Harambee Stars dans les années 1970 et 1980, Odhiambo Kwanga, ou Odhiambo Gor comme on l’appelle dans les cercles du football, est maintenant une ombre pâle dans ses mauvais moments de maladie. L’ex-défenseur des Harambee Stars demande de l’aide pour son traitement en urgence. « J’ai besoin d’aide. J’ai beaucoup mal et j’ai besoin d’un traitement urgent. S’il vous plaît, dites aux Kényans que je suis malade », a déclaré l’ancien défenseur des Harambee Stars Joseph Odhiambo Kwanga.

En effet, sa maladie a commencé en 1979 lorsqu’il a choisi ce qui semblait à l’époque une blessure mineure, alors qu’il jouait pour le Kenya lors du match de qualification pour la Coupe d’Afrique des Nations 1980 contre l’Égypte à Nairobi. L’hôpital du sous-comté de Bondo, où il avait reçu un traitement, l’a dirigé vers un établissement spécialisé pour y être soigné. Dans la note de référence, le physiothérapeute en chef de l’établissement médical indique que Odhiambo souffre de maux de dos chroniques et de douleurs au genou bilatéral.

La situation est critique pour Joseph Odhiambo Kwanga qui est dans ses 68 ans d’âge aujourd’hui. Odhiambo, qui devait se faire opérer à l’étranger, a finalement perdu toute chance de voir ce rêve se réaliser pour manque de moyens financiers. Son seul espoir aujourd’hui, c’est de voir de bonnes volontés lui venir en aide pour qu’il retrouve enfin sa meilleure santé.

LIRE AUSSI:   UFOA Zone B U20 : Le Niger s'incline d'entrée
Nos recommandations: