Non classé

Kenya – FKF : Twaha apporte son soutien au comité intérimaire en difficulté

Actuellement enlisé dans de vives critiques, le Comité intérimaire de la Fédération Kényane de Football reçoit du soutien. Twaha Mbarak a pris la défense du Comité intérimaire. Lors d’une récente sortie, l’ancien vice-président de la FKF a appelé la fraternité locale du football à faire preuve de patience, insistant sur le fait que le comité […]

Avatar de Honoré Lemou Par 03/01/2022 - 20:26
Kenya – FKF : Twaha apporte son soutien au comité intérimaire en difficulté

Actuellement enlisé dans de vives critiques, le Comité intérimaire de la Fédération Kényane de Football reçoit du soutien. Twaha Mbarak a pris la défense du Comité intérimaire. Lors d’une récente sortie, l’ancien vice-président de la FKF a appelé la fraternité locale du football à faire preuve de patience, insistant sur le fait que le comité dirigé par Aaron Ringera a fait un travail merveilleux à ce jour malgré le temps limité alloué.

Alors que le comité intérimaire de la FKF est accusé pour mauvaise gestion et des promesses non tenues à l’égard des clubs de la deuxième division, Twaha Mbarak sort de son silence et prend position. Pour Mbarak, le comité intérimaire a apporté d’énormes changements au football kényan depuis la prise de fonction des membres.

« Il s’agit d’une équipe qui a reçu un bref mandat de six mois au cours duquel elle tente frénétiquement de rationaliser les opérations de la fédération à la suite de l’éviction de l’administration dirigée par Nick Mwendwa. Comme prévu, leur travail n’allait pas être plus facile étant donné qu’il y a des individus déterminés à faire dérailler leurs plans et à saboter leur travail. Mon point de vue est que le comité intérimaire a radicalement transformé les opérations du football depuis quelques jours qu’il est au pouvoir », a déclaré Mbarak.

Récemment, les clubs de deuxième division ont menacé de boycotter la suite de la saison si certaines doléances soulevées ne sont pas satisfaites. Parmi les préoccupations, il y a le mauvais arbitrage dans les rencontres de championnat, ainsi que le paiement des dotations financières promises aux clubs de la deuxième division qui n’est toujours pas fait. Cependant, Twaha s’est à son tour engagé à transformer la scène du football local s’il est élu à l’expiration du mandat du comité intérimaire en mars. Twaha a déclaré qu’il accorderait une attention particulière à la nomination de l’entraîneur-chef des Harambee Stars.

Nos recommandations: