Kenya – FKF : L’affaire Nick Mwendwa à nouveau renvoyée au 24 janvier 2022 pour manque de preuves

L’affaire de détournement de fonds et de corruption à la fédération kényane de football, dont est accusé Nick Mwendwa le patron de la FKK limogé, était attendu au tribunal le 20 décembre 2021. Ayant comparu hier, Nick Mwendwa n’est toujours pas fixé sur son sort. Le dossier est encore renvoyé, cette fois-ci en janvier 2022 […]

Avatar de Honoré Lemou Par 21/12/2021 - 16:27
Kenya – FKF : L’affaire Nick Mwendwa à nouveau renvoyée au 24 janvier 2022 pour manque de preuves

L’affaire de détournement de fonds et de corruption à la fédération kényane de football, dont est accusé Nick Mwendwa le patron de la FKK limogé, était attendu au tribunal le 20 décembre 2021. Ayant comparu hier, Nick Mwendwa n’est toujours pas fixé sur son sort. Le dossier est encore renvoyé, cette fois-ci en janvier 2022 pour manque de preuves.

En effet, le tribunal anti-corruption a donné un mois au directeur des poursuites pénales (DPP), Noordin Haji, pour fournir des preuves dans cette affaire de corruption supposée de 38 millions de shillings par le président de la Fédération Kenyane de Football (FKF), Nick Mwendwa. La première magistrate principale du tribunal anti-corruption, Eunice Nyuttu, a accordé au DPP un délai de 30 jours à la suite d’une demande du procureur d’État Everlyne Onunga. Mme Onunga a avoué devant Nyuttu que le bureau du DPP n’a pas fourni à Mwendwa toutes les preuves.

« J’exhorte ce tribunal à laisser le DPP passer un mois à transmettre les preuves à Mwendwa pour lui permettre de préparer sa défense », a déclaré Mme Onunga. Dans sa brève décision, Nyuttu a accueilli la demande du DPP pour un temps de 30 jours et a de ce fait ordonné que l’affaire soit renvoyée au 24 janvier 2022. Ceci, afin que tout soit réuni pour boucler cette affaire qui n’a que trop durée. Même si la FIFA s’est récemment saisie de cette affaire, demandant la réintégration de Mwendwa et son équipe, rien n’a changé dans les prises de décisions à ce jour.

LIRE AUSSI:   Angleterre : Reading FC souhaite garder Andy Yiadom
Nos recommandations: