Cristiano Ronaldo

Juventus: Cristiano Ronaldo, le trentenaire au corps juvénile

Publié le : / Par

Le poids de l’âge ne semble pas être un obstacle pour Cristiano Ronaldo. Depuis qu’il a atteint 30 ans, la star de la Juventus ne cesse de battre des records. Et même à 36 ans, il continue de retenir toutes les attentions par ses performances hors norme.

CR7

Des accélérations, des dribbles enchaînés avec des coups de reins dévastateurs, Cristiano Ronaldo aura été un cauchemar pour ses adversaires. De ses jambes de 20 ans à celles d’un vieux de 36 ans, l’enfant terrible de Madère a complètement transformé sa façon de jouer. Un progrès spectaculaire qu’il adapte parfaitement à l’évolution de son corps. Le corps du Portugais a fait l’objet de plusieurs études scientifiques qui ont révélé une jeunesse logée dans un corps de trentenaire.

Pedro Luis Ripoll, l’un des meilleurs traumatologues d’Espagne analyse le phénomène CR7. « L’âge biologique de CR7 est bien inférieur à ses 36 ans actuels. Je pense qu’il peut jouer jusqu’à 40 ans. Il a fait une transformation très intelligente de son physique, de sa façon de jouer et de ses mouvements au fil des ans. À ses débuts, il était très intéressé par l’explosion musculaire, la puissance et la vitesse, puis il est passé à un modèle physique bien entraîné et bien organisé.» explique t-il.

CR7... Juventus: Cristiano Ronaldo, le trentenaire au corps juvénile

Éternel insatisfait, l’ancien joueur du Real Madrid a un mental d’acier qui lui confère l’image d’un affamé de succès. «À Cristiano, je soulignerais son désir de gagner. Il n’est jamais satisfait et exige beaucoup de lui-même. Au-delà de la génétique, le cerveau est la clé pour être un champion. C’est la base et puis il y a l’intelligence, la capacité de comprendre la réalité, de savoir que vos conditions physiques changent et de s’adapter, en tirer le meilleur parti.» fait savoir Pedro Luis Ripoll.

Souvent critiqué pour son obsession pour les records, Cristiano Ronaldo est un leader affirmé et confirmé. Il impacte positivement ses coéquipiers comme l’explique le traumatologue. «En termes de technique, de force physique, de mentalité … il peut jouer jusqu’à ce qu’il y réfléchisse. Il améliore ceux à côté de lui. Il a battu des records. Il est entré dans l’histoire. Il est numéro un ». conclut le scientifique espagnol.