Justice : SAMUEL ETO’O écope d’une peine d’emprisonnement de 22 mois avec sursis 

La justice espagnole a rendu son verdict ce lundi. L’ancien joueur du FC Barçelonne, a été reconnu coupable pour avoir caché 3,8 millions d’euros au fisc espagnol entre 2006 et 2009.

Avatar de Joseph Essama (Cameroun) Par 20/06/2022 - 20:43
Justice : SAMUEL ETO’O écope d’une peine d’emprisonnement de 22 mois avec sursis  Samuel Etoo during the 2021 Africa Cup of Nations Afcon Finals football Cameroon Training Session at Olembe Stadium in Yaounde, Cameroon on 23 January 2022 ©Muzi Ntombela/Sports Inc - Photo by Icon sport

eliminatoires can 2023, prochaine can 2023, can 2023 cote d’ivoire, groupe can 2023L’information a été rendue publique par  Mundo Deportivo ce lundi. Selon le journal espagnol, l’ex-international camerounais vient d’être condamné pour fraude fiscale. Samuel Eto’o a été reconnu coupable d’avoir caché 3,8 millions d’euros entre 2006 et 2009 au Trésor public espagnol lorsqu’il évoluait au FC Barcelone. Son ancien représentant José Maria Mesalles, jugé pour le même délit, a quant à lui écopé d’un an de prison. Le parquet avait initialement requis quatre ans pour Eto’o  et six mois pour Mesalles .

Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football depuis le mois de janvier dernier, et son ancien représentant vont cependant rester libres, les condamnations inférieures à deux ans en Espagne n’étant que très rarement exécutées et l’absence de casier judiciaire exemptant Eto’o et son ex-agent de prison ferme. Les deux hommes vont cependant devoir s’acquitter d’une lourde amende, 1,8 million d’euros pour Eto’o et 900 000 euros pour José Maria Mesalles.

Les deux parties pourront faire appel.

 

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar de Joseph Essama (Cameroun)
Passionné de journalisme, je travaille depuis près de 8 ans comme journaliste au Cameroun. J'ai servi en tant que journaliste politique dans plusieurs rédactions au Cameroun, avant de me reconvertir en économie puis au sport. Je suis membre de l'association des reporters sportifs du Cameroun (RSC). J'ai également collaboré avec plusieurs sites sportifs Camerounais.
Nos recommandations: