JUDO / TIVA 2018 : LA RAZZIA DE LA CÔTE D’IVOIRE

Publié le : / Par

 

Dans une phase de groupe très enlevée, Koffi Krémé, a indiqué la voie à suivre à ses coéquipiers en disposant du Burkinabé Rachid Sidibé chez les + de 90 kilo avant de laisser le soin à son jeune cadet Yannick Zouzoua de régler de compte à Gorgui Sarr du Sénégal. Au niveau des dames, Fatim Fofana a été imprenable face Aichatou Doumbia du Burkina Faso. Après une domination sans partage sur le tatami, la Côte d’ivoire remporte le TIVA 2018 en glanant au total 15 médailles dont 7 en Or, 3 en Argent et 5 en Bronze. Talonnée par le Burkina Faso qui retourne avec 2 métaux en Or, 4 en Argent et 2 en Bronze et du Sénégal, qui se contentera d’une seule en Or et 2 en Argent.

Opposée au Burkina Faso pour la compétition en équipe, la Côte d’ivoire n’a laissé que des miettes aux Étalons, défait 5 – 1. Une prouesse dessinée par Daboné Zoulehia qui a toutefois mis du temps avant de se défaire d’Adjara Kaboré.

Le courage, Fatim Fofana ne pourra s’en servir pour venir à bout de Nouria Ouédrago, le capitaine de la team ivoire, Koffi Koffi, lui, en fera bon usage pour terrasser son adversaire Palm Nestor permettant ainsi à la Côte d’ivoire s’emparer du grand chelem.

Orchestrée par le Fédération ivoirienne de Judo et son président, Isaac Angbo à la baguette, le Tournoi de la Ville d’Abidjan a vu la participation de plus de 150 athlètes issus de 7 pays dont la Côte d’ivoire, pays hôte, le Burkina Faso, le Sénégal, le Niger, la Ghana, le Mali et le Bénin.