JS Kabylie : Les Kabyles tristes, mais fiers d’honorer le pays

Partis sur les coups de 3h 30 au petit  matin du dimanche de Cotonou, les  Kabyles  ont atteint  l’aéroport  Houari Boumediene  d’Alger  8h10. Et ce après  un voyage bien  triste avec ces mines défaites.  Marquée par le revers de la Finale, la délégation kabyles joueurs comme  dirigeants avaient  pris place dans l avion avec une […]

Avatar de Rachid Hammoutène (Tizi-Ouzou) Par 11/07/2021 - 16:52
Kabyles

Partis sur les coups de 3h 30 au petit  matin du dimanche de Cotonou, les  Kabyles  ont atteint  l’aéroport  Houari Boumediene  d’Alger  8h10.

Et ce après  un voyage bien  triste avec ces mines défaites.  Marquée par le revers de la Finale, la délégation kabyles joueurs comme  dirigeants avaient  pris place dans l avion avec une tête  de mort.  Point de discussions avec éclats de voix. On ne se parlait pas. On murmurait. Il n’avait  pas goût  à  le faire. Encore moins à  manger. Les repas servis à  bord étaient  juste entamés. Il n y avait  pas d’envie même  de couper quelque peu la faim.

Au fur et à  mesure que l’avion planait vers Alger, les yeux se fermaient en laissant  défiler le déroulement de  cette finale. Même les joueurs  avaient  perdu leur sommeil. Habituellement,ils voyagent  allongés  avec un profond sommeil. Arrivés  à  Alger, la délégation a été  accueillie par le ministre  de la jeunesse  et des sports algérien Abderezak Sebgag. Ce dernier a tenu à féliciter l’équipe pour son parcours et la joie procurée aux jeunes algériens.

LIRE AUSSI:   Émirats Arabes Unis : Soufiane Rahimi élu joueur du mois de novembre
Avatar de Rachid Hammoutène (Tizi-Ouzou)
Carrière journalistique entamée en 1984 à l’hebdomadaire sportif El Hadef jusqu’à sa disparition en 1992. Actuellement au quotidien national « Horizons » depuis 1990 à ce jour. J’ai eu à collaborer au bihebdomadaire sportif « Olympic » et au quotidien El Watan de 1999 à 2014.
Nos recommandations: