JS Kabylie : Denis Lavagne est enfin arrivé à Tizi-Ouzou 

JS Kabylie : Denis Lavagne est enfin arrivé à Tizi-Ouzou 

Publié le : / Par

Il était  un peu plus de 16 heures lorsque  le francais Denis  Lavagne  le nouveau  coach  de la JSK  franchit  la porte  du stade du 1 novembre de Tizi ouzou.  Il arrivait  directement  de l’aéroport  d’Alger  où  il avait  atterri  sur les coups de 13 heures » JE connais  bien ce stade pour avoir déjà  eu à  affronter  la JSK en 2008 avec le coton sport  ( Garoua du Cameroun  ndlr) et en 2018 avec le  CSConstantine » nous dira t il.  Avant de nous  ajouter   » Je suis  heureux  de me retrouver  en Algérie ».

Lavagne Denis JS Kabylie : Denis Lavagne est enfin arrivé à Tizi-Ouzou 

Il s’est  ensuite  mis à  observer  la séance  d’entraînement que dirigeaient  ses deux adjoints  Kaced et Tizarouine. Il s’est  longuement  entretenu  avec son compatriote  Rudolphe  Duvernet  le préparateur  physique  qui venait  de terminer  son travail  pour laisser  place au volet  technique. Et ce avant  d être  présenté  par le Directeur  Technique  Kamel Abdeslam aux joueurs.  Parmi  eux Lavagne  était  heureux  de retrouver  Walid Bencherifa qu’il  avait  déjà  où  sous sa coupe  du temps  où  il drivait le CSC.  » c’est  une  bonne  chose que d’arriver  dans un club où  vous connaissez  déjà  quelqu’un. Il a certainement  eu à  discuter  avec ses équipiers  quant  à  ma manière  de travailler. C’est  important  pour un entraîneur  qui arrive » dira t il avant d’ajouter  » walid est très réceptif  et surtout  il communique  bien. Mes messages  je suis certain  qu’ils passeront  très bien ».

Après  un bon quart d’heure de discussion  avec  les joueurs, il leur donnera  rendez-vous  pour le lendemain  pour un biquotidien et de préparer  le prochain  match face à  l USMA prévu  le 11 novembre   prochain  à  Tizi-Ouzou. A ce propos  il a demandé  aux dirigeants  de lui préparer les images  des deux dernières  rencontres  de l USMA même  s’il  avait  eu déjà  à voir celui  disputé  par les usmistes  face au CSC. Ce qui porte à  croire qu’il  continue  à  suivre cette formation  constantinoise.