Journées Fifa : Pourquoi les Pharaons ne sont pas en stage

Journées Fifa : Pourquoi les Pharaons ne sont pas en stage

Publié le : / Par

A cette question de savoir pourquoi l’Équipe nationale égyptienne n’est pas en stage durant les dates Fifa qui ont débuté le 5 octobre et qui se poursuivent jusqu’au 13 de ce même mois, deux réponses sortent des milieux de la scène footballistique égyptienne :

La première est celle des fans de la sélection de football voire des médias locaux qui accusent la Fédération égyptienne de football de ne pas avoir organisé un stage ou ne serait-ce qu’un match amical pour l’Équipe nationale afin de préparer sa double confrontation face au Togo prévue en novembre prochain pour le compte des éliminatoires de la CAN 2022.

Pour eux, le Comité des cinq, en charge de la gestion de la Fédération égyptienne de football, dirigé par Amr Al-Ganaini, s’est contenté de suivre les préparatifs des équipes qui figurent dans le même groupe de l’équipe nationale, pendant cette période des dates Fifa, sans réagir ni prévoir un stage ou des matchs amicaux pour préparer les Pharaons à reprendre leur destin en main, au cours du mois de novembre prochain.

Des fans de la sélection égyptienne et quelques médias rappellent que leur sélection se trouve dans le groupe « G » avec le Kenya, les Îles Comores et le Togo.

Les Pharaons ont entamé leur campagne de qualification par deux matchs nuls face, respectivement, au Kenya et aux Îles Comores, pour se retrouver dans une position embarrassante avant les deux confrontations avec le Togo. La double confrontation face aux Eperviers est prévue pour se tenir le mois prochain. Elle va déterminer le sort de l’équipe nationale pour sa présence ou pas lors de la phase finale de la CAN 2022 prévue au Cameroun.

Pendant ce temps, les adversaires de l’Egypte sont en regroupement pour disputer des matchs amicaux de préparation durant cette période Fifa d’octobre.

Le Kenya rencontrera la Zambie le samedi 10 octobre, tandis que les Comores affronteront la Libye le dimanche 11 du même mois, alors que le Togo affrontera le Soudan, lundi prochain.

Quant à la deuxième réponse à la question de savoir pourquoi la sélection égyptienne n’est pas en stage durant ce mois d’octobre, elle était connue depuis la mi-septembre. En effet, le staff technique de la sélection égyptienne dirigé par Houssam Al-Badri, a été « obligé » d’annuler le stage de l’équipe nationale pour ce mois d’octobre à cause des blessures des joueurs et des problèmes avec les professionnels à l’étranger.

A ce moment-là, le staff technique avait enregistré les blessures des joueurs importants dans l’effectif des Pharaons dont Abdullah Al-Saeed (Pyramids), Hussein Al-Shahat, et Amr Al-Soliya (Al-Ahly), et Kahraba, absent durant une longue période de suspension des compétitions à cause du coronavirus. De plus, il y avait eu la difficulté des joueurs professionnels évoluant à l’étranger pour rejoindre le stage au Caire tels Mohamed Salah, Mahmoud Trezeguet et Ahmed Hegazy à cause du protocole médical suivi en Europe. Dans le cas où ils devraient venir au Caire, ils seraient obligés d’être mis en quarantaine pendant une période de 14 jours avant de retrouver les terrains.

Ce sont ces causes qui ont fait que le sélectionneur de l’Egypte Houssam Al-Badri a été « forcé » d’annuler le stage de la sélection durant cette période Fifa d’octobre 2020. Il a alors préféré plutôt donner à la Fédération la possibilité de terminer le reste des matches de championnat afin que les joueurs atteignent les plus hauts niveaux de préparation technique et physique avant leurs matchs contre le Togo les 9 et 17 novembre prochain lors des éliminatoires de la CAN 2022.