Journée Fifa  Algérie-Mexique: Pour rester sur la dynamique des bons résultats

Journée Fifa Algérie-Mexique: Pour rester sur la dynamique des bons résultats

Publié le : / Par

La sélection algérienne de football, championne d’Afrique en titre défiera ce soir aux Pays-Bas la redoutable équipe du Mexique, vainqueur de la Gold Cup. La rencontre est prévue au Cars-Jeans Stadion de La Haye (21h00 locale, 20h00 Algérienne).

Ce match entre deux sélections, invaincues jusque-là pendant plus d’une quinzaine de matchs s’annonce des plus palpitantes à suivre bien que c’est un simple match amical de préparation. Il se trouve en effet que les deux sélectionneurs, l’Algérien Djamel Belmadi et l’Argentin Gerardo Martino, veulent rester sur leur dynamique des bons résultats.

Ironie du sort, lors de cette date Fifa du mois d’octobre 2020, les deux sélections restent sur une victoire lors de leur premier match amical. Le Mexique a battu les Pays-Bas chez eux (1-0) alors que l’Algérie a battu le Nigéria sur le même score.

Et bien évidemment chacune des deux équipes veut garder son caractère d’imbattable avec son coach et c’est l’un des enjeux de cette partie entre deux sélections développant un jeu agréable à suivre et surtout basé sur l’offensive.

D’autre part, Belmadi, côté algérien et Martino de l’autre côté vont effectuer quelques changements dans leur « onze » rentrant ce soir.

Belmadi va surement mettre dans la cage le gardien de but titulaire, M’bolhi tout en incorporant ses « cadres » qui n’ont pas disputé le premier match contre le Nigéria à savoir les très expérimentés Guedioura, Feghouli, Bennacer ou Bounedjah, sans oublier Sano et Benrahma.
Il garderait certainement  Mandi, Helaimia ou peut être Fares, Bensebaini et Mahrez. Et entre Benrahma et Brahimi, Belmadi devrait certainement opter pour le deuxième qui n’est autre que le capitaine d’équipe après Mahrez.

Reste donc juste à préciser qu’en réalité le dernier mot revient à Belmadi qui tranchera finalement en choisissant les joueurs les plus en formes aussi bien sur le plan technique et tactique que sur le plan moral.

La pression offensive continu, arme des Mexicains

En face, les Verts doivent vraiment se méfier de cette équipe mexicaine adepte du jeu offensif à outrance avec des joueurs bien expérimentés et surtout très rapides dans le jeu. Ce qui devrait constituer un véritable test pour la défense algérienne qui ne rassure pas toujours.

La dernière victoire des Aztèques devant la bonne sélection néerlandaise chez elle est bien significative de la fougue des mexicains et de leur bonne organisation dans le jeu.

Les joueurs du sélectionneur argentin, Gerardo « Tata » Martino, avaient en effet bien dominé les débats lors de cette rencontre.

« Nous avons bien joué, nous avions le contrôle de la rencontre et au final, le résultat est juste », avait déclaré le technicien argentin en conférence de presse d’après-match.

Le coach du Mexique a aussi remarqué que son équipe fléchit dans le dernier quart d’heure. « On doit travailler pour améliorer le jeu et rester concentré lors du dernier quart d’heure ». Ce qui devrait être pris comme un petit avertissement pour la défense algérienne qui devrait s’attendre à une pression constante de ces virevoltants mexicains.

A rappeler enfin que cette confrontation entre le Mexique et l’Algérie sera la deuxième dans l’histoire des deux sélections, après celle de 1985 dans le cadre d’un tournoi quadrangulaire préparatif à la Coupe du monde-1986. Les «