Journée FIFA : Abukari Damba ‘’Ces matchs vont permettre à Charles Akonnor de tirer des leçons’’

Journée FIFA : Abukari Damba ‘’Ces matchs vont permettre à Charles Akonnor de tirer des leçons’’

Publié le : / Par

Les prestations des Black Stars du Ghana durant cette trêve internationale ne laisse pas indifférent les observateurs du football ghanéen. L’ancien grand gardien de but des Etoiles Noires, Abukari Damba, est allé aussi de ses analyses par rapport aux deux matchs amicaux que le Ghana a livré dans cette fenêtre internationale notamment face au Mali, perdu (0-3) et contre le Qatar, gagné (5-1).

Après la débâcle face au Mali vendredi, Charles Akonnor et sa bande se sont rattrapés face au Qatar ce lundi. une performance saluée  par Abukari Damba qui s’est exprimé sur les ondes de West FM 87.9 fm, une chaine locale ghanéenne.

«Les Black Stars sont entrés dans le match avec une attitude positive qui les a aidés à dominé le match. Les Stars se sont détendus pendant le match, ce qui leur a donné plus de confiance pour jouer mieux contre le Qatar que contre le Mali » a t’il déclaré.

L’ancien gardien de but de la sélection a toutefois décelé certaines failles dans le dispositif de Charles Akonnor malgré la victoire.

« Bien que le Ghana ait gagné le match, mais il y a des erreurs que l’entraîneur CK Akonnor doit travailler dur surtout sur la défense tactique » a t’il souligné.

Pour ce dernier, le sélectionneur national doit pouvoir tirer les leçons de ces deux rencontres amicales afin de permettre à l’équipe d’être plus performante dans le futur.

 « Ces matchs vont permettre  à CK Akonnor de tirer  des  leçons sur  le choix de certains joueurs pour  les prochains matchs de qualification. Individuellement, certains joueurs ont prouvé qu’ils étaient prêts à jouer pour l’équipe nationale, » a t’il martelé avant de lancer un appel au public sportif ghanéen .

«Les Ghanéens devraient continuer à soutenir les Black Stars car nous avons maintenant un nouvel entraîneur avec une nouvelle équipe et c’est la seule équipe que nous avons», a-t-il conclu