Tokyo

JO 2020 : Tokyo, ville pittoresque, théâtre des 32es olympiades

Publié le : / Par

La planète sport a les regards tournés vers Tokyo, ville qui va abriter les 32es Jeux olympiques d’été du 23 juillet au 8 août prochain. À 2 jours de l’ouverture officielle de cette compétition grandeur nature, la rédaction de Africa Foot United vous propose un dossier sur Tokyo.

D’après l’histoire, Tokyo qui signifie « Capitale de l’Est », est le nom qu’a donné l’empereur Meiji à Edo dont la signification est « Porte de la Rivière » à son arrivée en 1868. Tokyo vient s’opposer à Kyoto (Ville capitale), l’ancienne capitale nippone.

Tokyo, ville lumière qui brille de mille feux, s’apprête à abriter dans quelques heures les 32es Jeux olympiques d’été. Située géographiquement à peu près au centre de l’archipel japonais et dans le sud de la région du kantô, la ville de Tokyo est entourée par la préfecture de Chiba à l’est, la préfecture de Yamanashi à l’ouest au pied des montagnes. Elle est également entourée de la préfecture de Kanagawa au sud le long de la rivière Tamagawa et au Nord par la préfecture de Saitama.

Cette ville dynamique qui se fait attirer par sa Tour rouge et blanche d’une hauteur de 333 mètres sera pour la deuxième fois l’hôte des olympiades d’été, après l’édition de 1964 organisée du 10 au 24 octobre. Surnommée le Times Square, Tokyo devrait organiser pour la première fois les Jeux olympiques d’été de 1940, mais ils ont été annulés, à cause de la guerre sino-japonaise.

Agglomération la plus peuplée du Japon avec environ 37 millions d’habitants, Tokyo est le moteur de la mégapole japonaise et la ville la plus peuplée du monde, qui s’étend sur une vaste superficie de 2194 km2.

Avec ses 14 restaurants trois étoiles, la ville est le poumon économique de l’archipel japonais. Elle est à l’origine des 30 % de richesses créés au Japon, ce qui fait d’elle la ville la plus riche du monde. Tokyo est une ville à grande industrie, avec notamment le développement de l’automobile, de l’équipement électronique, des machines-outils, la sidérurgie, la métallurgie, la construction navale, la chimie, le textile et l’agroalimentaire.

Arrivée à Tokyo, la ville vous offre une diversité culinaire pleine de saveurs. Les plats les plus consommés à Tokyo sont entre autres, Ao nori, Chawanmushi, qui est un petit flan aux œufs salés cuit à la vapeur. On y retrouve aussi Gyoza, ravioli à la farine de blé en forme de croissant de lune. Le Ramen, nouille longue fabriquée à base de farine de blé est beaucoup admiré par les tokyoïtes. Shochu, Taiyaki et Yuzu sont aussi des plats très consommés à Tokyo. Le seul problème, c’est qu’il faut disposer d’assez de Yen (monnaie japonais) avant de goûter aux bons plats de Tokyo.

Tokyo a également la réputation d’une ville sportive. En dehors du judo, qui est d’ailleurs d’origine japonaise dans lequel les tokyoïtes excellent le plus, le football, le baseball, le hockey sur glace, le basketball et le volley-ball sont aussi pratiqués dans la mégapole nippone. Les clubs les plus en vue dans ces différentes disciplines à Tokyo sont Sagawa Express Tokyo SC et Yokogawa Musashino FC pour le football, Yomiuri Giants et Tokyo Yakult Swallows pour le baseball, Seibu Prince Rabbits pour le hockey, Tokyo Apache pour le baseball et NEC Blue Rockets pour le volley-ball.

C’est fort de la relation étroite que Tokyo tisse avec le sport, que le Comité international olympique (CIO) a attribué le 7 septembre 2013 à Buenos aires l’organisation des 32es jeux olympiques à la capitale japonaise. Des jeux qui devraient avoir lieu du 24 juillet au 9 août 2020.

Mais en 2020, ces jeux n’ont pas eu lieu, en raison de la Covid-19 qui a décimé l’humanité toute entière, en occasionnant plus de 4 millions de morts dans le monde. Le Japon compte 844 539 cas de contamination et 15 075 décès liés au coronavirus recensés, dont la plupart à Tokyo.

Les efforts des autorités nippones ont baissé le taux de contamination de cas de Covid-19. Tout a été mis en œuvre avec le Comité international olympique (CIO) pour organiser les Jeux olympiques de Tokyo 2020 en 2021. Avec efficacité et sérénité, Tokyo a maîtrisé la Covid-19 et tient ses JO, même si les organisateurs analysent toujours la situation sanitaire.

Dans la mégapole nippone, se dérouleront donc du 23 juillet au 8 août prochain les 32es Jeux olympiques. 11.092 athlètes sont attendus dans 33 sports avec 339 épreuves sur 42 sites. Seulement, que la fête sera silencieuse, en raison du huis clos.