L'équipe ivoirienne de taekwondo

JO 2020 : L’équipe ivoirienne de taekwondo intensifie sa préparation

Publié le : / Par

En vue d’une bonne campagne olympique à Tokyo, l’équipe de taekwondo de la Côte d’Ivoire est en pleine préparation de 10 jours à Man, chef-lieu de la région de Tonkpi. Cette phase préparatoire réunit tous les éléphants taekwondoïstes qualifiés pour les Jeux olympiques, à l’exception de Cissé Cheick Salah.

L’équipe de taekwondo de la Côte d’Ivoire ne veut pas faire piètre figure aux Jeux olympiques de Tokyo. C’est la raison qui justifie la présence des taekwondoïstes ivoiriens à Man. Dans le chef-lieu de Tonkpi, une région loin d’Abidjan, ils sont soumis depuis quelques jours à une préparation intense, sous la houlette des entraîneurs Me Chérif Adama et Me Jérôme Essapa.

L’objectif global de cette initiative est de corriger les imperfections constatées au championnat d’Afrique à Dakar et à l’Open de Beyrouth, où les taekwondoïstes ivoiriens n’ont pas vraiment été à la hauteur des attentes. « Il s’agit de faire des corrections tactiques, de mettre les athlètes en situation de combat. Et aussi, comment aborder un adversaire plus grand », a expliqué le directeur technique national, Me Niava Jean-Jacques.

Aux Jeux olympiques de Tokyo, 8 athlètes vont représenter la Côte d’Ivoire en taekwondo. Il s’agit de Cissé Cheick Salah, Gbagbi Ruth, Gbané Seydou, Traoré Aminata Charlène, Kassi Anicet, Aaron Kobenan, Astan Bathily et Ibo Koumba. À noter que ces derniers s’envolent pour Tokyo le 17 juillet.