JO 2020

JO 2020 : Le serment olympique légèrement modifié

Publié le : / Par

Dans neuf jours, exactement, les jeux de Tokyo vont être lancés, dans un contexte marqué par la pandémie de la covid-19. Lors de la cérémonie d’ouverture prévue pour le vendredi 23 juillet, va se dérouler le serment des Jeux olympiques avec une légère modification par rapport à la tradition.

Le serment olympique est un moment solennel des Jeux olympiques. Pour le compte des Jeux de Tokyo, le Comité international olympique (CIO) a apporté un changement à cette étape traditionnelle, vieille de 101 ans. Contrairement aux éditions antérieures, où c’est trois personnes qui prêtent serment, cette fois-ci, le nombre passe à six.

Les six personnes qui vont désormais prêter le serment olympique sont constituées de deux athlètes, deux entraîneurs et deux juges. Le serment olympique aux Jeux de Tokyo va se tenir dans un esprit de solidarité, en tenant compte de l’approche genre. Les personnes qui vont être choisies pour cet exercice seront issues des deux sexes. Cette modification, apportée au serment olympique, vise à permettre à plusieurs personnes d’exprimer leur opinion lors des Jeux olympiques.

Les personnes qui vont avoir le privilège de dérouler le serment olympique le feront suivant une formulation déjà définie. Au nom des athlètes,au nom de tous les juges ou au nom de tous les entraîneurs et officiels : « Nous promettons de prendre part à ces Jeux olympiques en respectant et en suivant les règles, dans un esprit de fair-play, d’inclusion et d’égalité. Ensemble, nous sommes solidaires et nous nous engageons pour un sport sans dopage, sans tricherie et sans aucune forme de discrimination. Nous le faisons pour l’honneur de nos équipes, dans le respect des principes fondamentaux de l’Olympisme, et pour rendre le monde meilleur grâce au sport. »

C’est aux Jeux olympiques d’Anvers en 1920 que le serment olympique a été prononcé pour la toute première fois.120 ans après, la tradition est restée, en raison de son caractère unificateur.